Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Steve Burns, l’homme qui voulait concurrencer Elon Musk

    Si Elon Musk pensait truster pour toujours la case de l’entrepreneur branché  sur l’électrique, il peut commencer à se faire du souci. Avec Steve Burns, patron de la firme Workhorse, le fondateur de Tesla a en tout cas trouvé à qui parler.

    Plug in, baby. Il y a quelques jours,  Steve Burns s’est installé au pied du célèbre immeuble Flatiron à New York afin de permettre au grand public de se familiariser avec ses deux plus récentes créations : un pick-up et un hélicoptère, qui ont la particularité d’être tous deux électriques. On ne peut que se féliciter qu’une entreprise s’attaque au pick-up, segment révéré du marché américain et pure catastrophe en matière d’émissions de CO2. Mais ce qui a retenu l’attention de tous les observateurs, c’est forcément le SureFly, un hélicoptère hybride qui repose sur un système de huit hélices qu’on retrouve  habituellement sur les drones.

    Un hélico électrique pour les urgences. Très ambitieux, Steve Burns a notamment pensé son engin comme une solution innovante pour les premiers secours.Son autonomie de 130 kilomètres est inédite en matière d’hélico électrique, et son moteur hybride lui permet bien évidemment de parcourir des distances bien plus grandes.

    « Colis pour vous, ouvrez la fenêtre ». Workhorse, qui prévoit la commercialisation du W-15 pour 2019 et du SureFly pour 2020, a tout pour devenir un grand de l’industrie de la mobilité électrique. Burns a profité de ce moment de promotion pour dévoiler que ses 125 employés travaillaient aussi à un van électrique qui sera équipé d’un drone de livraison. Un détail pour vous, mais sans doute pas pour les livreurs new-yorkais qui montent au 25ème étage quand l’ascenseur est en panne.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.