Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Un père et son fils révolutionnent la construction avec leur brique en bois

    Récompensée par une médaille au concours Lépine, cette brique en bois révolutionne la construction, permettant de bâtir plus vite, de manière responsable tout en préservant les maçons. Mais cette invention est avant tout l’histoire d’une famille. Rencontre.

    Home, sweet home. Chez les Schmidt, on aime bâtir. Roland, le père, est architecte. Joffrey, le fils, est maçon de formation : « Je suis un grand fan de casse-tête et dans la construction il y a de quoi faire ! » Après avoir remarqué la faible isolation et les difficultés de manipulation des matériaux traditionnels (brique en terre cuite, béton, etc.), ils s’associent pour trouver une solution. Il faut dire que le père et le fils, originaires du Haut-Rhin, forment une paire gagnante : « Nous nous complétons sur beaucoup de points, explique Joffrey Schmidt. Je suis très logique et lui très technique. Il aime composer pour créer et avancer, j’aime analyser pour comprendre et mieux améliorer. » Pouvait-on rêver meilleure équipe ?

    Sans ciment. Après deux années d’intenses recherches, le duo met au point une brique en fibres de bois baptisée Ecobrick et pensée comme un jeu de construction géant. Nul besoin de couler du ciment pour les fixer entre elles : des languettes en bois et quelques gouttes de colle suffisent pour les assembler.

    Cet ingénieux système permet de bâtir en des temps records. « Nous pouvons réaliser une surface de 100 mètres carrés hermétiques à l’air et à l’eau en seulement deux jours, précise Joffrey, ce qui permet à l’ensemble du gros œuvre d’être réalisé très rapidement. Donc d’y emménager aussi plus rapidement. » Leur brique intègre une parfaite isolation thermique, évitant ainsi de devoir effectuer l’opération sur les parois, une fois le mur construit.

    Record : 100 m² de maison bâtis en 2 jours de travail

    Impact et pénibilité réduits. L’Ecobrick est naturellement très légère : un module d’un mètre de long sur 31 cm d’épaisseur et 25 cm de hauteur ne pèse que 17 kg, contre 80 kg pour une brique traditionnelle de même surface. Ce poids plume évitera les terribles douleurs de dos aux maçons. Actuellement, les Schmidt cherchent des investisseurs pour fabriquer leur brique responsable à grande échelle. Mais comme il aime voir loin, Joffrey pense déjà à bâtir « un immeuble de plusieurs appartements ayant une consommation énergétique égale à une maison traditionnelle ».

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.