Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Alon a failli mourir en montagne, alors il a créé un manteau pour les aventuriers

    Après avoir réchappé d’une chute lors d’un trek, Alon Partuk a eu l’idée d’Apricoat, un manteau spécial pour les aventuriers. Une histoire d’autant plus incroyable qu’elle bat des records de financement participatif.

    Tragique trek. Alon Partuk est un jeune Israélien fan de treks. À chaque fois qu’il le peut, il s’envole pour l’Amérique du Sud ou l’Asie du Sud-Est pour gravir des sommets. Chevronné donc, ce casse-cou a pourtant connu une mésaventure flippante au cours d’un trek au Pérou : « J’ai commis une erreur ce jour-là et je me suis retrouvé séparé de mon groupe, nous raconte-il. Alors que je cherchais un moyen de revenir sur mes pas, j’ai chuté sur le côté du chemin. J’ai eu une chance énorme, mes blessures n’étaient pas graves. Sinon, on peut facilement imaginer ce qu’il se serait passé si je m’étais retrouvé immobilisé sans possibilité de remonter… » On ne préfère pas non !

    À son retour, Alon pense beaucoup à sa mésaventure et à ce qui aurait pu l’aider. Il a l’idée d’Apricoat, un manteau élaboré dans des matériaux de pointe, pensé pour la montagne avec seize poches pour parer à toute éventualité : GPS, batterie solaire, bandage, sifflet, couverture thermal, trousse de premiers secours, lunettes de soleil, pierre à feu, couteau… Avec Apricoat, il y a désormais une poche pour tout.

    Le manteau des conditions extrêmes. Apricoat ne se contente pas d’être un manteau avec plein de poches. Il embarque aussi un oreiller qui se gonfle dans la capuche, des mitaines intégrées dans les manches, un compartiment à eau dans le dos, ou encore un mousqueton pour être tracté.

    « On a fait cinq prototypes, nous éclaire Alon, pour l’optimiser à fond. On l’a fait essayer à d’autres aventuriers expérimentés. On pense qu’on a trouvé le bon équilibre dans la répartition du poids grâce à notre système qui s’adapte à la morphologie de son propriétaire, en cas de chute. On l’a testé dans différentes conditions. Ce n’est jamais assez, mais on se sent confiant avec le résultat final. »

    Il emballe tout le monde. D’abord lancé sur Kickstarter, la dernière version du magic manteau est à 159 dollars avec quelques modifications. Et cette campagne a connu un succès immense : alors qu’Alon et son équipe visaient 50 000 dollars pour lancer la production, ils ont dépassé 1,6 millions de dollars de commandes. « Comment expliquer ce succès ?, se demande Alon. Parce qu’il y avait un vrai besoin, à un prix qui soit juste. » La collecte terminée, Apricoat peaufine sa version finale. Avec tout cet argent, l’ami Alon va aussi pouvoir se fabriquer un manteau bien rembourré de billets. Paraît que ça tient chaud aussi.

    apricoat.com

    Vous aimerez aussi

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.