Alléluia : bientôt la fin de l’interdiction de déplacement à plus de 100 km
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Alléluia : bientôt la fin de l’interdiction de déplacement à plus de 100 km
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  26/05/2020 11:28
Alléluia : bientôt la fin de l’interdiction de déplacement à plus de 100 km

« Un élargissement significatif de notre liberté de mouvement », c’est à demi-mots ce que le gouvernement a officialisé ce lundi 25 mai. Une annonce que tout le monde attendait : la limitation devrait sauf surprise sauter le 2 juin.

Propriétaires de maisons secondaires, famille éclatées ou tout simplement grands baroudeurs… depuis le 11 mai, chaque Français déconfiné est autorisé à sortir de chez lui sans attestation, mais dans un périmètre de 100 kilomètres à vol d’oiseau. Un casse-tête à la fois pour la population, mais aussi pour ceux en charge de les verbaliser en cas de non respect de la consigne. Faut-il punir un citoyen à 102 kilomètres de chez lui ? Un couple de grands-parents déprimés de ne plus voir leurs petits-enfants ? Verbaliser tous les fraudeurs à hauteur de 135 euros, ou faire de la prévention ? Et les renvoyer chez eux, comme le ministère de l’Intérieur l’exige ? Une somme de questions qui ne devraient bientôt plus se poser, visiblement.

Trois semaines après l’entrée en vigueur de la mesure, cette dernière semble avoir eu les effets escomptés ; les chiffres de contamination sont bons et collent aux espérances du ministère de la Santé. C’est donc par l’intermédiaire de Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État en charge du Tourisme, que le gouvernement affirme travailler actuellement « à un élargissement de la limitation des 100 kilomètres en vigueur depuis le 11 mai ». La seconde vague épidémique, tant redoutée, n’ayant pour l’heure pas eu lieu, la date du 2 juin initialement annoncée comme date butoir pour la limitation des 100 kilomètres devrait être maintenue.

Des élus tels que Brigitte Klinkert, présidente du conseil départemental du Haut-Rhin, estime pour leur part que “cette mesure n’a déjà plus aucun sens”. Et les Français sont majoritairement de cet avis. Des annonces plus concrètes quant à la sortie de ce scenario claustrophobe devraient intervenir courant de cette semaine. D’ici là, il faudra encore justifier de motifs familiaux ou impérieux si vous souhaitez braver la limite des 100 kilomètres. À moins que, comme peu de Français le savent, vous ne restiez dans votre département. “Parcourir plus de 100 km au sein de son département de résidence reste possible sans restriction”, expliquait début mai Christophe Castaner.

 

coronavirus Loi mobilité

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !