Et si les aéroports du futur étaient ronds ?
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Et si les aéroports du futur étaient ronds ?
Hilaire Picault |  21.03.2017
Et si les aéroports du futur étaient ronds ?

Pour réduire les perturbations au cours des décollages et atterrissages, un expert aéronautique néerlandais a imaginé un aéroport dont les pistes formeraient un cercle. Bonne nouvelle sous les ailes, l’impact écologique est également réduit !

Il s’appelle Henk Hesselink et, dans son bureau du centre aérospatial des Pays-Bas, il réfléchit depuis 10 ans à une méthode pour réduire ce qu’on appelle les turbulences de sillages. Source d’accident connue, ces tourbillons et vents latéraux causés par les avions au décollage compliquent la manœuvre des autres pilotes sur la piste ou voulant y atterrir. Avec l’ « Endless Runway » (la Piste sans fin), Hesselink a trouvé une option prometteuse : une piste sphérique.

La seule solution à ce jour est d’attendre que les turbulences se dissipent, ce qui oblige à espacer les manœuvres : perte de temps, d’argent, donc pression permanente. Avec ce système de piste ronde, les avions atterrissent et décollent à des points différents du cercle sans se gêner. Mieux, ce serait également plus confortable pour les passagers, qui ne ressentiraient plus ce côté montagnes russes lors de l’atterrissage, contré par la courbe.

Trois fois plus d’avions sur un aéroport plus petit. Avec un diamètre large de 3 km seulement, l’expert hollandais estime que l’Endless Runway couvrirait les mêmes besoins qu’un aéroport de six pistes, permettant trois décollages ou atterrissages simultanés. Bien que compact, ce diamètre est suffisamment ample pour placer les terminaux au centre, accessibles par des passages souterrains.

Des aéroports plus écolo ? Limitant le nombre de pistes, ce design réduit l’espace empiété sur la nature. L’impact des carburants brûlés dans l’air est également confiné à une zone plus petite. Hesselink envisage également des procédures obligeant les pilotes à n’utiliser qu’une part du cercle pour encore resserrer l’espace pollué et concerné par les nuisances sonores. Moins de bruit, moins de gaz, et un trafic amélioré et plus sûr. Voilà qui permettrait de repenser le nombre d’aéroports et leur implantation dans l’urbanisme de demain.

Pour plus de détails : endlessrunway-project.eu

 

Aéroport Avion securite

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire