Adieu smartphones et tablettes, voici le tatouage connecté !
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Adieu smartphones et tablettes, voici le tatouage connecté !
Hilaire Picault |  10.07.2017
Adieu smartphones et tablettes, voici le tatouage connecté !

Des chercheurs allemands ont créé des tatouages temporaires connectés. Ils pourraient supplanter les smartphones et montres connectés pour certaines fonctions de base, mais aussi servir de bouton d’urgence permanent. Vous avez du peau...

Encre sympathique. L’équipe de scientifiques de l’université de la Sarre à Sarrebruck a travaillé en collaboration avec Google pour développer les « Skin Marks ». Fabriquer ces tatouages électroniques n’a pas été le plus difficile : il ne s’agit finalement que de plusieurs couches de capteurs imprimés sur un papier adhésif. Vous savez, comme ces décalcomanies que l’on colle à même la peau après les avoir humidifiés comme tous les enfants en ont eu en cadeau dans leur chewing-gum préféré. Le tour de force fut de permettre à ces patchs élastiques d’avoir différentes fonctions et des réponses adaptées…

Tatoo à portée de main. Une fois connecté à un appareil distant, le tatouage temporaire réagit différemment au toucher selon qu’on le presse, le frotte ou le fléchit. Un contact active une action (téléphoner ou play par exemple) ou passer d’une fonction à une autre (changer de titre ou pousser le volume) si vous glissez dessus. On peut aussi imaginer un tatoo sur une articulation qui déclenche un clic quand on plie le doigt ou qu’on contracte un muscle. Enfin, le tatouage est électroluminescent : il peut donc s’illuminer pour notifier la réception d’un message ou avertir d’un problème.

En cas d’urgence, touchez la grâce. Bien que les prototypes filent des frissons de bonheur à leurs inventeurs, aucune commercialisation n’est prévue à court terme. Nos “épidermistes” allemands préfèrent travailler encore à rendre ces patchs connectés encore plus fins et plus sensibles. L’objectif serait de les rendre opérant sous une bague ou un bracelet, voire dans les cheveux. Pour le moment, l’usage envisagé est d’augmenter une marque de naissance (grain de beauté, tache de vin…), une cicatrice ou un tatouage permanent afin de les rendre « utiles ».

Si on gratte un peu l’aspect esthétique et user-friendly, il apparaît que Skin Mark est à même de nous offrir un système d’alarme en cas d’accident ou d’urgence médicale. Méfiez-vous à l’avenir, les nerveux qui se pincent les lobes ou se font craquer les doigts seront peut-être en train de vous prendre en photo ou d’appeler la police… Cela devrait en calmer plus d’un.

connecté objets connectés Peau smartphone tatouage

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire