Adieu la Formule 1 : les Grands Prix de voitures électriques vont tout casser
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Adieu la Formule 1 : les Grands Prix de voitures électriques vont tout casser
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  09.02.2018
Adieu la Formule 1 : les Grands Prix de voitures électriques vont tout casser

Une étape significative vers des sports mécaniques moins polluants.

Courant porteur. Connaissez-vous le débat qui animait le milieu des sports automobiles depuis quelque temps ? Décider si les constructeurs devaient inventer ou non des voitures électriques de série chargées à bloc qui se mesureraient dans un championnat du monde. Après que la sauce soit montée pendant des mois entre diverses marques, la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) vient d’approuver le principe de la création d’un championnat Electric Production Car Series.

800 chevaux électrisés. C’est évidemment une nouvelle enthousiasmante. Ce feu vert entérine la volonté de la FIA de prendre le pli d’un monde où le tout-pétrole n’est plus en odeur de sainteté. Toutefois, ne crions pas victoire trop vite. Si les courses devaient commencer aujourd’hui, seule la firme Tesla serait en mesure d’aligner une voiture électrique déployant 800 chevaux de puissance, ce qu’on est en droit d’attendre de bolides engagés dans ce type de course.

Second problème majeur, comme les voitures électriques n’ont pas été développées jusque-là pour se retrouver dans ce type de configuration, il est assez probable que les batteries tomberaient en rade après seulement quelques tours. Bref, on n’y est pas encore pour les courses de voitures de série…

Autre itinéraires. En revanche, si le principe de la course de voitures électriques vous excite vraiment tout à coup, vous pouvez toujours vous tourner vers la Formule E, qui propose des courses de monoplaces électriques, sur le principe de la Formule 1. Autre alternative, commencez à lorgner sur Pikes Peak, la fameuse course de côte américaine. Volkswagen vient d’annoncer qu’elle y alignera un mystérieux prototype 100% électrique, piloté par le Français Romain Dumas. Rendez-vous le 24 juin prochain en attendant le championnat du monde des superbolides électriques de série.

AUTOMOBILE Course sport mécanique Voiture electrique

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire