Pourquoi acheter un vélo quand on peut en louer un pour 18 € par mois ?
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Pourquoi acheter un vélo quand on peut en louer un pour 18 € par mois ?
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  14.03.2018
Pourquoi acheter un vélo quand on peut en louer un pour 18 € par mois ?

Trois étudiants néerlandais ont lancé un service de vélos à la location assurés contre la casse ou le vol. Une alternative au libre-service pour mettre la pédale à la portée de tous qui pourrait rapidement gagner la France.

La bicyclette bleue. Avec 27 % des déplacements effectués à vélo (contre 3% en France), les Pays-Bas n’ont pas volé le titre de « première nation du vélo ». Pour convaincre les derniers réfractaires du guidon de délaisser parfois le volant, trois étudiants de l’université de Delft ont monté Swapfiets : un service de location de vélos facilité et accessible à toutes les bourses.

Vélorution. La bécane que Swapfiet vous prête a sept vitesses, est toute bleue et est fournie avec une assurance contre le vol. Si un pépin technique survient, un réparateur est envoyé dans les douze heures afin de rafistoler la bécane, ou la remplacer si nécessaire. On ne se préoccupe alors plus de rien.

S’il n’y a pas d’agence proche de chez vous, Swapfiets vous contacte pour organiser un rendez-vous et vous remettre le vélo. 27 500 Néerlandais ont déjà loué leur vélo auprès de Swapfiet, qui est en train d’étendre son concept à la Belgique, l’Allemagne et le Danemark voisin. Et moi, et moi, et moi ?

Ciao métro. La France n’est pas à la traîne puisque Grenoble ou Strasbourg proposent déjà un service de location longue durée. Les habitants de Blagnac (dans l’agglomération de Toulouse) peuvent même emprunter un vélo gratuitement à la mairie pendant six mois, afin de profiter des pistes cyclables pendant la belle saison. À Paris, le syndicat des transports Île-de-France Mobilités a lancé un appel à candidature l’été dernier afin que 20 000 vélos électriques soient mis à disposition d’ici 2019, à un prix avoisinant les 40 euros mensuels. C’est toujours mieux que de faucher un vélo de la Mairie de Paris, non ?

Belgique Location Pays Bas vélo

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire