Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    C’est prouvé : les voitures autonomes moins dangereuses que les hommes

    Le site d’analyse Axios a répertorié tous les accidents impliquant une voiture autonome en Californie. Sa conclusion est que la machine est responsable dans (seulement) 1% des cas.

    88 accidents en quatre ans. Le State of California Department of Motor Vehicles recense notamment tous les accidents de la route concernant les véhicules autonomes depuis les premiers tests en 2014. Le site Axios a donc analysé ces chiffres afin de mesurer la part de responsabilité des « machines » dans ces collisions.

    En quatre ans, sur les 88 accidents de voitures autonomes, la machine n’est responsable que d’une seule collision. 

    En fait, on dénombre 7 incidents mais 6 sont survenus alors que le mode manuel (appelé « conventionnel ») était actionné. Si ce résultat ne peut être statistiquement considéré comme représentatif, il donne cependant une tendance significative qui va ravir les défenseurs de ce nouveau mode de transport.

    Les machines sont-elles plus fiables que les humains ? Impossible de donner une réponse affirmative à cette question puisque les tests en cours ne donnent pas assez d’éléments. Selon le chercheur Peter Hancock, qui a rédigé un article sur The Conversation, il faudrait calculer le taux de chance de ne pas subir une collision provoquée par un humain et de le comparer à celui d’une machine pour avoir un résultat fiable.

    Ce que l’on sait, c’est qu’une machine ne peut certes pas s’énerver ou être saoule au volant, mais elle ne peut pas non plus réagir spontanément comme une personne ou avoir un réflexe rapide.

    Laboratoire à ciel ouvert. Pour l’instant, le problème est ailleurs. La cohabitation entre les voitures autonomes et les conducteurs, les piétons et les cyclistes est délicate puisque la technologie de ces véhicules n’est pas suffisamment avancée pour gérer tous ces humains, et leurs erreurs. De là à conclure que tout ira mieux quand il n’y aura que des voitures autonomes, il n’y a qu’un pas. C’est, à terme, probablement le but de la Californie puisque 55 sociétés testent depuis quatre ans leurs véhicules sur les routes et espèrent inonder le marché d’ici quelques années.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.