Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Les abeilles meurent ? Ce papier dopant pourrait bien les sauver

    Ravitaillement en vol : des Polonais ont inventé un papier enrichi qui va retaper les abeilles mal en point.

    Comme des mouches. L’étalement urbain a un effet méconnu : il épuise les abeilles qui doivent voler de plus en plus loin pour trouver des fleurs, avant de rentrer à leur ruche. Et comme on n’a pas développé de taxi volant pour les y aider, les insectes surmenés meurent de fatigue.

    Ajoutez les insecticides et la pollution : ce sont des centaines d’espèces jaune et noire en voie de disparition. Or, comme elles sont liées à notre biodiversité, la mort des abeilles est aussi celle de notre environnement. Alors on fait quoi ? Proposition concrète : on les dope.

    Vitamines A(beilles). Les bienfaiteurs polonais de chez Bee Saving Paper ont inventé un papier riche en sucre qui va tonifier les abeilles anémiques. Pas d’inquiétude : il ne fond pas et ne colle pas aux doigts. En tombant sur des prospectus ou des sacs faits avec ce papier, les volatiles profiteront d’un petit remontant.

    Afin d’être aisément repérable pour les insectes, une peinture à l’eau rougit avec les UV, laissant apparaître de larges cercles pleins rappelant des boutons de fleur. Les fibres du papier contiennent aussi des graines d’une plante dont les abeilles raffolent : la phacélie à feuilles de tanaisie, qui devrait aisément pousser là où le vent l’aura portée et la pluie (bio)dégradée. Il reste aux inventeurs à convaincre des industriels de fabriquer des sacs, assiettes et verres à partir du Bee Saving Paper et les déchets de nos pique-niques serviront enfin comme doggy bag apicoles.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.