À Taïwan, une voie de métro recyclée en promenade végétalisée
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
À Taïwan, une voie de métro recyclée en promenade végétalisée
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  15.06.2018
À Taïwan, une voie de métro recyclée en promenade végétalisée

En pleine modernisation de son réseau ferré, la ville de Taichung pourrait transformer une ligne désaffectée en parc et voie verte. Coup double : plus de verdure pour les habitants et des axes piétons et cyclables pour compléter son métro.

Métro, c’est t(r)op. Comme l’ouverture d’une ligne de bus ou d’une route revitalise un quartier et rapproche ses habitants, la suppression d’une station isole et appauvrit. Ce qu’on découvre récemment, c’est que ville et transports peuvent évoluer parallèlement en inventant leur avenir réciproque. C’est cette ambition qui agite l’urbanisme de la ville de Taichung à Taïwan. Alors que l’ancienne ligne de métro avait joué le rôle d’accélérateur régional en soutenant l’activité des Taïwanais et assuré une certaine mixité sociale, les développements récents et le vieillissement des équipements ferrés ont perdu ces avantages.

L’île est en pleine rénovation de son réseau et la vieille « Green line » est progressivement remplacée par une voie aérienne, plus rapide, électrique et autonome – à l’image de notre ligne 14. Une bénédiction en terme de mobilité mais qui laisse un désastre en terme d’environnement : l’ancienne ligne abandonnée. À moins d’y voir une aubaine pour l’avenir…

La ligne verte. Le cabinet d’architecture et d’urbanisme néerlandais Mecanoo a proposé un vaste programme pour donner une seconde vie à près d’1,7 km de voie désaffectée en plein centre de la ville. Ce sera donc « un jardin public linéaire » qui va naître en végétalisant les anciens espaces urbains et en aménageant les rives proches pour créer des voies pédestres et cyclables.

Double avantage : ajouter des axes de mobilité propres et recréer du lien social en faisant de ces petits parcs et sentiers des lieux de rendez-vous. Le tout en incitant chacun à choisir entre vélo ou marche d’un côté, et rail de l’autre. Évidemment, le plan prévoit de préserver le patrimoine historique et d’ajouter des aménagements pour diriger et stocker les eaux de pluie. Une preuve de plus que ce sont les transports qui construisent la ville de demain.

Parc Taiwan Voie cyclable

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire