Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    À table : voici le premier vélo-resto français

    Baptisé « le drôle de bike », ce restaurant mobile peut accueillir jusqu’à 14 couverts et faire visiter sa ville de Valenciennes, le temps du repas.

    Dans des villes comme Berlin, le concept du « vélo à bière » cartonne. Mais à Valenciennes, l’idée de Vincent Benayachi et sa femme Stéphanie Finet va plus loin que de visiter une ville en buvant des bières. « On voulait que les gens puissent visiter et manger en même temps », explique le gérant. Ils ont donc monté l’exigence d’un cran et créé un resto-vélo.

    Le « drôle de bike » se décline en plusieurs offres, selon le repas de la journée. Il y a donc le « drôle de Ch’ti dej » pour les matinaux, le « drôle d’apéro » pour les fêtards ou encore le « drôle de dîner ». À vous de choisir. Les prix varient selon les formules : 24 euros pour le petit-déjeuner ou encore 32 euros le soir. Les plats sont cuisinés avec des produits frais et locaux (on peut par exemple goûter le potjevleesch et une tarte au maroilles chaude pour les heures fraîches).

    https://www.instagram.com/p/BpB8tzagVzs/?utm_source=ig_web_copy_link

    Pour le moment, la jeune entreprise possède deux vélos qui ont délicieusement été nommés Marthe et Fanchon. Une option « guide » est disponible pour profiter au mieux de la ville. Tranquillisez-vous, histoire de ne pas trop forcer sur la pédale après le repas, le vélo est équipé de panneaux solaires sur le toit et d’une assistance électrique. On se sent plus léger, même après le tiramisu clémentine.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Les bons plans de Détours

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.