À table : un avion recyclé en resto
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
À table : un avion recyclé en resto
Hilaire Picault |  10.03.2017
À table : un avion recyclé en resto

En Inde, un investisseur un peu fou a ouvert un restaurant chic et veggie dans un ancien avion de ligne. Une piste (de décollage) pour le recyclage des épaves de l’air ?

Boîtes de conserve aériennes. Savez-vous ce que devient un avion après son dernier vol ? Réponse : des boîtes de conserve. En majorité, ils pourrissent dans les hangars de grands aéroports. Les équipementiers ont bien créé des entreprises pour récupérer les pièces mais en vérité, aujourd’hui, le recyclage représente seulement 1% des pièces servant à remettre en état un avion fonctionnel. Quant au reste, cela devient de l’aluminium qui servira pour des conserves ou des canettes. Alors, tant qu’à faire de l’alimentaire, autant devenir un restaurant !

Y’a-t-il un cuistot dans l’avion ? C’est un ancien Airbus A320, il s’appelle Hawai Adda. Il a longtemps volé sous les couleurs d’Air India mais aujourd’hui il est garé sur un parking de Ludhiana, au Pendjab en Inde. Il ne volera plus jamais. À la place, l’épave contient un restaurant (qui se veut) chic.
L’Hawai Adda (« Aéroport » en hindi) sert des mets végétariens à soixante-douze convives. L’intérieur a été entièrement redécoré pour « une ambiance de légèreté aérienne », vantent les flyers, plus proche toutefois d’un dinner que de la Tour d’Argent. On y trouve également un café, une pâtisserie, et une salle de banquet pour votre prochain mariage bollywood.

Le commandant de bord vous souhaite un bon appétit. Le resto a ouvert à Noël dernier après de longues démarches administratives dignes d’une comédie hindi : si la municipalité avait compris que l’avion serait un avion-décor, non fonctionnel, elle n’avait pas compris que les passagers monteraient à bord. Et la grogne continue puisque les riverains reprochent aujourd’hui à la carcasse de déranger le trafic routier : l’aile est si grande qu’elle touche l’autoroute… Une idée tordue donc mais quand on sait que 6 000 avions dans le monde seront classés épaves en 2023, il est temps de se demander comment les réutiliser. Tout cela pour dire que l’idée de l’Hawai Adda n’est peut-être pas si folle qu’elle en a… l’air.

Si vous parlez hindi, réservez par Facebook : facebook.com/hawaiaddaldh

Avion Recyclage restauration

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire