À Strasbourg, ce food truck solidaire vient en aide aux étudiants en difficultés
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
À Strasbourg, ce food truck solidaire vient en aide aux étudiants en difficultés
Hilaire Picault |  15/09/2021 10:09
À Strasbourg, ce food truck solidaire vient en aide aux étudiants en difficultés

Tous les étudiants dits précaires ne sont pas sur le campus où se trouvent les épiceries solidaires. Alors l'aide vient à eux dans ce camion d’aide alimentaire.

7€ pour vivre. La précarité chez les étudiants s’est accrue en 2020 sous le double coup de la crise sanitaire et des confinements qui les ont empêchés de travailler. On estime que 20 % des étudiants doivent survivre avec moins de 7 € par jour. Pour soutenir ces jeunes en précarité, les associations étudiantes ont monté partout en France des épiceries solidaires. Là, des produits collectés auprès de banques alimentaires et de dons privés sont revendus à prix cassés à ceux dont les revenus sont insuffisants pour les achats essentiels que sont la nourriture et l’hygiène.

La tournée des campus en Octobre. À Strasbourg, l’AFGES (qui regroupe une trentaine d’associations étudiantes fédérées) a déjà ouvert deux épiceries sociales et solidaires AGORAé en centre-ville. Mais la fédération a aussi pensé à ceux qui étudient plus loin, pas toujours véhiculés. Pour aller à leur rencontre, la fédération a fait l’acquisition d’un camion. « Nous venons de le réceptionner cet été, nous confirme la responsable Marie George. La première distribution alimentaire aura lieu en octobre, avant les premières vacances. Nous avons obtenu les financements et avons pu acheter cet utilitaire neuf que cédait un maraîcher. » L’AgoraTruck fera une tournée par semaine sur les campus Illkirch, Haguenau et Médecine.

10% du prix public. Pas de panier-repas ici, les étudiants pourront faire leurs courses librement auprès du camion comme sur n’importe quel marché. À l’intérieur, pâtes, céréales, conserves, fruits et légumes frais… Des produits de base fournis par les partenaires locaux « dont Biocoop et Le Jardin de Marthe car nous tenons à proposer une alimentation saine et bio ». Les denrées sont vendues à 10 % du prix du marché : « pour un paquet de pâtes à 1 €,  un étudiant pourra l’acheter pour 10 centimes ».

Pour gérer l’AgoraTruck, l’association joue la carte de la solidarité à fond : « un poste salarié sera ouvert pour piloter le projet et l’équipe des bénévoles étudiants – qui ne font pas que de la distribution mais des animations et luttent au quotidien contre l’isolement social – et des volontaires en service civique. » Les deux épiceries solidaires actuelles nourrissent déjà 600 étudiants chaque année. Avec ce camion, ils pensent pouvoir toucher 500 étudiants de plus. Une sélection par dossier dépendant de la situation économique de chacun est faite en amont, mais nul doute que ce camion est déjà très attendu.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par AGORAé Strasbourg (@agorae_strasbg)

Crédit photo : AGORAé Strasbourg / Détours

Deja demain

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !