À Paris, le port du masque obligatoire partout (même à vélo et en trottinette)
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
À Paris, le port du masque obligatoire partout (même à vélo et en trottinette)
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  27/08/2020 21:45
À Paris, le port du masque obligatoire partout (même à vélo et en trottinette)

Comme on s'en doute, cette décision surprise ne fait pas que des heureux, principalement chez les défenseurs de la mobilité douce.

Un bien pour un mal. C’est ainsi qu’a été globalement accueillie la décision du gouvernement d’imposer le masque partout dans la capitale, ce jeudi 27 août. L’information a été officialisée par la préfecture de police et elle s’impose à tous les quartiers parisiens, qu’on soit piéton, cycliste (sur vélo électrique ou pas) ou conducteur de trottinette. En revanche, les automobilistes en sont dispensés.

D’une contradiction à l’autre. Fatalement, l’annonce vient brouiller une fois encore la communication autour de la lutte contre le coronavirus. À la mi-août, la même préfecture de police avait dispenser les Parisiens circulant à vélo ou en trottinette du masque anti-COVID-19, “dans la mesure où, étant de passage, ils ne font pas courir de risque de contact dans les voies dans lesquelles ils circulent“. Il faut croire que le vent a tourné, mais sans réel argument.

Rapidement, de premières voix se sont fait entendre (sur Twitter, quelle surprise) pour manifester leur mécontentement face à une décision qui leur semble absurde. En obligeant les amateurs de mobilité douce à porter un masque alors que trottinette et vélo imposent de facto la distanciation physique, les autorités sabrent plusieurs mois de mise au vert pour les citadins, dont une partie devrait être découragée par la pénibilité de pédaler avec un bout de tissu devant le visage. “La loi est dure, mais c’est la loi“, répondront les autres. Qu’on apprécie ou pas, elle sera la même pour tout le monde dès ce vendredi 28 août à Paris et dans sa petite couronne (Seine-Saint-Denis, Hauts-de-Seine, Val de Marne).

De son côté, la RATP supprime progressivement la règle d’un siège sur deux dans ses rames ; ladite règle n’étant semble-t-il pas du tout respectée. De quoi alimenter le moulin à paroles sur les mesures contradictoires prises depuis six mois pour lutter contre le coronavirus.

UPDATE. La préfecture de police de Paris a annoncé depuis que les cyclistes et joggeurs ainsi que les enfants de moins de 11 ans sont autorisés à ne pas porter de masque. Si vous aviez abandonné le sport depuis le déconfinement, vous avez une bonne raison pour en refaire.

coronavirus Mobilité douce

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !