À Paris, la mythique rue de Rivoli bientôt interdite aux voitures
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
À Paris, la mythique rue de Rivoli bientôt interdite aux voitures
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  03/05/2020 19:50
À Paris, la mythique rue de Rivoli bientôt interdite aux voitures

Une très bonne nouvelle pour les cyclistes, une très mauvaise pour ceux qui n’ont pas voté pour Anne Hidalgo.

« Dès le 11 mai. » En pleine préparation du déconfinement de la capitale, Anne Hidalgo a encore frappé, et fort. Dès le 11 mai, date du retour théorique des Parisiens au travail, la maire a décidé que la rue de Rivoi serait interdite aux voitures. « Je souhaite qu’il y ait un axe uniquement dédié au vélo et un autre réservé uniquement aux bus, taxis, véhicules d’urgence et véhicules des artisans, mais plus les voitures“, a-t-elle déclaré à l’AFP.

Paris, libérée une deuxième fois ? Même si elle n’a jamais eu droit à sa case au Monopoly, la rue de Rivoli, vieille de 172 ans, est l’un des « poumons » de Paris, c’est-à-dire un axe massivement utilisé par les automobilistes et où, depuis quelques années, les voitures s’entassent aux heures de pointe – les détracteurs d’Hidalgo me manquent pas de préciser que c’est en raison des travaux de réaménagement des berges.

L’un des enjeux de cette décision est d’éviter un retour cinglant de la pollution dès le déconfinement, et aussi de profiter de cette situation exceptionnelle pour enfoncer le marteau sur un clou déjà bien planté sur le cercueil des automobilistes, déclarés persona non grata dans le centre de Paris. La mairie avance que le trafic a déjà beaucoup diminué sur cette rue depuis un an et que donc, en filigrane, cette décision n’est pas une surprise.

« Il y a plein d’endroits où les voitures sont irremplaçables, si elle sont électriques ou non polluantes, c’est mieux. Mais il y a un endroit où elles n’ont rien à faire, c’est rue Saint-Honoré à Paris à 18h. » On ne sait pas si Marc Simoncini, patron de la startup de vélos intelligents Angell, est devin, mais il a sans le savoir visé juste. Avec cette décision, Hidalgo souhaite mettre la mobilité douce à l’honneur dans « le Paris du jour d’après ». Et en prime, l’édile souhaiterait également doubler les lignes 1, 4 et 13 de pistes cyclables en surface. Concert de klaxons pour applaudir cette décision..

Reste à savoir si cette mesure exceptionnelle sera pérennisée rue de Rivoli une fois que les choses seront revenues à la normale. On apprend qu’à terme, ce nouvel axe cyclable pourrait être prolongé jusqu’à la Défense. On imagine déjà les traders et autres cols blancs arriver au bureau en nage, avec les chemises toutes mouillées. Une autre vision du capitalisme, moins polluante.

coronavirus Paris pollution Rue de rivoli

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !