À Paris, des banquiers remplacent leurs voitures de fonction par des vélos
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
À Paris, des banquiers remplacent leurs voitures de fonction par des vélos
Robin Ecoeur |  15/06/2020 11:22
À Paris, des banquiers remplacent leurs voitures de fonction par des vélos

Certains employés de la banque Morgan Stanley ont accepté l’offre de troquer la voiture de fonction pour un vélo électrique haut de gamme qu’ils peuvent utiliser pour le travail, mais également les week-ends.

Les mentalités changent. Le cliché du banquier qui arrive dans une belle voiture, c’est bientôt terminé. Maintenant, il aura un casque, des Stan Smith aux pieds, et débarquera au boulot ou à rendez-vous professionnel sur un deux-roues électrique.

Quarante-cinq employés de la filiale française de la banque américaine Morgan Stanley, basée dans le 8e arrondissement de la capitale, ont reçu un vélo électrique français (ceux de la marque O2Feel) en lieu et place de la bonne vieille voiture de fonction. Pour les trois prochaines années, et pour 125 euros par mois (70% pris en charge par l’employeur), les salariés de la banque vont pouvoir profiter de joies du vélo à Paris. Selon Le Parisien, l’offre comprend l’entretien, l’assurance et des accessoires comme un casque connecté ou un cadenas.

Ce nouveau service a été mis en place en collaboration avec la start-up Tim Sports (fondée par deux anciens banquiers, ça ne s’invente pas), spécialisée dans la location de vélos aux entreprises. Les salariés ont pu choisir le modèle qui leur convenait (connecté, pliable, etc.) et pourront aussi bien s’en servir pour le travail que les week-ends. Pour la banque, la solution du vélo électrique fait partie d’une réflexion menée sur les nouvelles mobilités entamée l’année dernière afin de trouver des alternatives à la voiture. Ce véhicule permet aussi de garder une allure présentable, et ne pas arriver en dégoulinant de sueur à un rendez-vous. 

Morgan Stanley bénéficie, comme le prévoit le « plan vélo » du gouvernement, d’une réduction fiscale de l’ordre de 25% sur les frais engagés. Une aide qui, avec la crise sanitaire, pourrait inciter d’autres entreprises à franchir le pas et opter pour le « vélo de fonction ». C’est moins classe, mais plus écologique.

Mobilité électrique Mobilité urbaine Paris vélo

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !