À Nairobi, les moto-taxis sont vraiment sapés comme jamais
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
À Nairobi, les moto-taxis sont vraiment sapés comme jamais
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  24/01/2020 19:14
À Nairobi, les moto-taxis sont vraiment sapés comme jamais

Désolé Maitre Gims, mais la capitale du Kenya abrite les vrais super-héros de la fringue.

Ambiance Mad Max. Dans une ville à la circulation aussi congestionnée que Nairobi, le « boda boda » (moto-taxi kényan) est le moyen le plus rapide de se déplacer. S’ils sont très populaires, ils sont aussi très nombreux et dans ce contexte très concurrentiels. Chaque pilote essaie de se démarquer et attirer l’attention des clients en ornant sa moto de la manière la plus visible (ou folle) possible. Cela donne ces œuvres d’art sur roues qui ont tapé dans l’œil du photographe néerlandais Jan Hoek.

(C) Jan Hoek

Nouveau look pour une nouvelle vie. Boda Boda Madness est une série photo que Jan Hoek a réalisée à Nairobi en collaboration avec le créateur de mode ougando-kenyan Bobbin Case. Le duo, emballé par la fantaisie des engins, a voulu doter les motards d’une tenue à la mesure de leur bécane. Ils en résulte cette petite série de sept super-héros, capturés dans des paysages typiques de la capitale. Outre la beauté de l’art, cette série aura eu un impact relativement inattendu. Jan Hoek ayant gardé contact avec certains de ses pilotes-modèles, il a appris ultérieurement que les chauffeurs qui ont gardé leur costume pour travailler gagnaient beaucoup plus. Vous imaginez la suite : une mode est en train de se créer.

(C) Jan Hoek

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout s’uberise. Les boda boda sont un tel pilier de la mobilité kényane et un tel atout pour circuler en ville que même Uber a lancé son service dans la capitale. Ça s’appelle uberBODA et il n’est pas seul sur le marché. Son concurrent, Taxify, propose lui aussi une flotte de moto-taxis. Si elles sont généralement plus chères que les courses classiques, ces dernières ont surtout été lancées en réponse à une demande croissante pour un service plus sûr (au Kenya comme en Ouganda, les boda boda sont impliqués dans un nombre catastrophique d’accidents). Voilà qui risque d’alourdir encore un peu plus la rivalité du secteur.

(C) Jan Hoek
(C) Jan Hoek

fashion Kenya moto moto-taxi taxi

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !