A Montpellier, une tour inspirée de l’arbre et de la nature
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
A Montpellier, une tour inspirée de l’arbre et de la nature
Redac Détours |  19.09.2016
A Montpellier, une tour inspirée de l’arbre et de la nature

Et c’est magnifique

L’Arbre Blanc est un projet architectural de 17 étages inspiré de la nature et tout simplement sublime.

Sur les 110 appartements de l’Arbre Blanc, il n’en reste plus que 30 disponibles. Avant même d’ouvrir ses portes, la structure fait déjà un carton ! Ce projet futuriste commandé par la ville de Montpellier repose sur une idée folle : transformer la ville en forêt. Le Japonais Sou Fujimoto, à l’origine du projet, veut prôner une nouvelle manière d’habiter, “comme si l’eau et le vent l’avaient creusé, tel un arbre qui s’adapte à son environnement”.

Un projet taillé sur mesure

Explications : les énormes balcons de cette tour – de 56 mètres de hauteur et 10 000 m2 – ont été imaginés comme des branches d’arbre dispatchés à chaque étage. Ces balcons peuvent doubler la surface habitable de l’appartement. Un projet dingue, à la fois esthétique et technique, taillé sur mesure pour la ville. Puisque, comme l’explique la municipalité, à Montpellier tout le monde vie dehors grâce au beau temps !

“Cette folie est avant tout le fruit d’une rencontre entre le Japon et la Méditerranée. Symbole vivant du Montpellier contemporain, cette hybridation des cultures est aussi un croisement entre deux générations d’architectes : une génération au sommet de son art, avec le Japonais Sou Fujimoto ; une jeune génération française incarnée par Manal Rachdi Oxo architects et Nicolas Laisné Associés”, peut on lire sur le site d’OXO architectes, agence d’architecture et d’urbanisme à l’origine du projet. d’OXO architectes, agence d’architecture et d’urbanisme à l’origine du projet.

Ecolo et pour tous

“Lumière, chaleur, aération, humidité, fraîcheur… L’Arbre Blanc mise sur les ressources naturelles et son ergonomie unique pour optimiser ses performances énergétiques”, explique Paris Match. L’idée, aussi, n’est pas de concevoir une tour d’ivoire, mais plutôt un espace public où, à côté des logements, seraient accessibles des bars, restaurants Paris Match. L’idée, aussi, n’est pas de concevoir une tour d’ivoire, mais plutôt un espace public où, à côté des logements, seraient accessibles des bars, restaurants ou galeries d’art.

Sur Paris Match toujours, Sou Fujimoto en dit un peu plus sur son projet et sur son idée de l’habitat de demain : “Pour moi, ce sera un es“Pour moi, ce sera un espace “intégré”. Tant en termes d’environnement que d’usages, j’imagine bien un édifice remplissant diverses fonctions : logement, bibliothèque, musée, jardin… Un vrai village ! Selon les régions, cela pourrait ressembler à un nuage, une forêt… Chaque territoire a ses propres racines. En découlent des interprétations différentes de l’architecture.”

nature

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire