À Montpellier, les places handicapées sont protégées par des capteurs qui verbalisent
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
À Montpellier, les places handicapées sont protégées par des capteurs qui verbalisent
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  07/07/2021 17:56
À Montpellier, les places handicapées sont protégées par des capteurs qui verbalisent

Près de 200 places sont ainsi déjà contrôlées dans la Métropole en incluant aussi des places de livraisons. Reste à savoir si cette surveillance va engendrer des amendes ou fluidifier la circulation.

Smart parking. Déjà en 2017, la métropole lançait une expérimentation en implantant 20 capteurs sur des places de stationnement pour relever la présence de véhicules et la température au sol. Montpellier Méditerranée Métropole ambitionnant de devenir une smart city, elle passe cette année la deuxième vitesse en équipant de cette technologie toutes les places protégées : celles réservées aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR) et celles dédiées aux livraisons.

Réduire les stationnements gênants. Le capteur est enterré et communique ses données par radio bas débit. Il permet donc de savoir à tout moment si un emplacement est occupé ou non. C’est la fin des «véhicules ventouses » qui squattent un stationnement plusieurs jours. L’information est immédiatement mise à la disposition des communes et de la régie des transports locale (TAM). Libre à ces collectivités d’agir ou non en fonction de ces informations.

Déjà 180 places équipées empêchent les voitures ventouses ; demain, elles seront plus de 1000.

Elles pourront par exemple envoyer des agents vérifier que les usagers bénéficient bien d’un justificatif de handicap et verbaliser, ou communiquer quelles places sont encore disponibles via une application, par exemple. La métropole fait toutefois savoir qu’à terme, « les espaces de stationnement seront optimisés, le taux d’occupation des places de parking calculé et de nouveaux services à différentes catégories d’usagers (…) pourront être proposés ». Par exemple en réservant des places aux livraisons en matinée avant de les libérer pour le public dès le midi.

À ce jour, la commune limitrophe de Castenau-le-Lez a déjà équipé 170 emplacements (dont 10 places livraison) et l’intégration a commencé pour les 800 places de Montpellier. Les autres communes suivront ensuite. Une étape vers une ville intelligente où le parc de stationnement s’adapte aux besoins des usagers au lieu de laisser ces derniers tourner sans fin pour trouver leur place.

Deja demain

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !