À Marseille, les étudiants vivront dans cette éco-résidence en bois
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
À Marseille, les étudiants vivront dans cette éco-résidence en bois
Hilaire Picault |  24.04.2018
À Marseille, les étudiants vivront dans cette éco-résidence en bois

Qui a dit qu’une citée universitaire devait être minuscule, insalubre et glauque ? Le CROUS Aix-Marseille offre à ses pensionnaires un cocon éco-responsable. Plus zen la vie.

C’est un majestueux vaisseau qui se dresse quartier Baille, pourtant à plusieurs encablures du port : trois tours de huit étages font de la résidence universitaire Lucien Cornil l’une des plus grandes constructions en bois de France. Avec tous les avantages de ce matériau : un impact limité sur l’environnement et de belles performances thermiques.

Plus cocon que béton. Proche des facs de Médecine et Pharma, l’endroit a été pensé par A+ Architecture comme un lieu où les étudiants pourront se ressourcer : des espaces partagés, des halls volumineux, ainsi qu’une déco bois intérieure qui offre un aspect naturel, renforcé par les façades perforées et ajourées où filtrent le vent aux effluves boisées et la lumière du jour.

200 studios dans une structure en bois relaxante, pour moins de 450 euros de loyer, baignés par les odeurs d’iode et de bois.

Les chambres donnent majoritairement sur une cour intérieure végétalisée pour entretenir son côté zen en période de partiels. Enfin, d’après les plans, la résidence de 12 000 m² s’intègre au mieux au quartier, l’architecture jouant avec les hauteurs des immeubles environnants pour limiter les vis-à-vis. Tout concorde à faire un lieu intime et relaxant pour ses résidents.

Moins chère la vie. Lancé à l’été 2017 à la demande du CROUS Aix-Marseille, le chantier sera achevé fin juillet pour accueillir les étudiants de la rentrée de septembre. Ce sont donc 200 studios de 16,5 m² et 27 m², proposés pour respectivement 300 et 450 euros, grâce au conventionnement de la CAF. Il faut ce qu’il faut : le tout pour un coût de 8,7 millions d’euros. N’empêche : bilan carbone contrôlé, loyers modérés et zen ambiancé, on aurait presque envie de reprendre ses études.

étudiants Immeuble en bois Marseille

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire