À Londres, des journées sans voitures pour réduire la pollution
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
À Londres, des journées sans voitures pour réduire la pollution
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  24.05.2018
À Londres, des journées sans voitures pour réduire la pollution

En pointe depuis des années sur la question, la capitale anglaise songe à libérer régulièrement différents quartiers de toute circulation selon un principe de calendrier tournant.

Objectif 2041. C’était un des points forts de son programme et il n’en démord pas. Depuis qu’il a été élu maire de Londres, Sadiq Khan mène une véritable guerre contre la pollution. C’est qu’on parle d’un fléau. Chaque année, 9 400 personnes décèdent dans la capitale britannique à cause de ça, et chaque enfant qui y nait perd en moyenne deux années d’espérance de vie par rapport aux autres petits Anglais.

À l’horizon 2041, 80% des Londoniens devront se déplacer à pied, en vélo ou en transports en commun.

Pour lutter contre cette réalité qu’il qualifie volontiers d’« écœurante », le maire travailliste a mis en place un plan drastique. À l’horizon 2041, 80% des Londoniens devront se déplacer à pied, en vélo ou en transports en commun. Pour parvenir à ses fins, il y a d’abord l’installation de pistes cyclables partout dans la ville et de moyens de transport plus verts. Et puis, il y a le bâton. En octobre dernier, le péage urbain pour entrer dans le centre-ville pour les véhicules les plus polluants est passé à 24 euros. De quoi vous passer l’envie d’aller faire le zouave en voiture.

Résultat de recherche d'images pour "Sadiq Khan london cars"

Un agenda des routes praticables. De manière à continuer à tirer dans ce sens, Sadiq Khan envisage désormais le plus sérieusement du monde d’interdire la circulation dans certains quartiers, mais de manière bien plus récurrente que les opérations symboliques qui ont lieu une fois ou deux à l’année. Si la logistique concrète reste encore à déterminer, l’idée est de multiplier le nombre de jours, selon un principe de calendrier et de quartiers tournants. Une manière d’impliquer et de préparer tout le monde.

Résultat de recherche d'images pour "pedestrian street london"

Interrogé sur cette initiative discutée en réunion municipale la semaine dernière, un porte-parole de la mairie témoignait de l’état d’esprit de Sadiq Khan : « Il est déterminé à faire tout ce qui est en son pouvoir pour protéger la santé des Londoniens et réduire la dépendance aux voitures polluantes. » Un vrai père de famille, cet homme. On veut le même à la maison, à commencer par Paris, tout simplement la ville la plus polluée d’Europe.

circulation Londres pollution

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire