À Las Vegas, Sony dévoile un étonnant modèle de… voiture électrique
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
À Las Vegas, Sony dévoile un étonnant modèle de… voiture électrique
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  09/01/2020 11:43
À Las Vegas, Sony dévoile un étonnant modèle de… voiture électrique

Du gaming à l’automobile, il n’y a visiblement qu’un pas, franchi par la société japonaise avec un volant entre les bras. C’est l’une des plus grandes surprises du CES 2020 à Las Vegas. Et en même temps, une confirmation : plus que jamais, le futur de la voiture est lié à celui des technologies.

Un concurrent de poids pour la Tesla. Si vous avez suivi l’actualité automobile récente, il ne vous aura pas échappé que l’une des actus marquantes des derniers mois était la conférence de présentation du Cybertruck de Tesla par son fondateur, Elon Musk. Avec, à la clef, le bad buzz de vitres à priori incassables et, malgré tout, cassées. Indépendamment de cet accident en direct, l’annonce de ce véhicule moderne, qui n’était pas sans rappeler les modèles de Blade Runner ou Terminator, marquait bien un avant et un après pour le secteur de l’automobile, plus sexy et connectée que jamais depuis l’invention des quatre roues voilà plus d’un siècle.

C’est ainsi qu’on en vient à l’annonce du lundi 6 janvier, ce jour historique où un fabricant de consoles de jeux (entre autres) a dévoilé sa « Vision S », une voiture électrique toutes options qui finit d’achever le rapprochement inévitable entre automobile et technologie, à l’heure de la 5G. La Vision S, peut-être le plus grand événement du CES 2020, est avant tout une opération de communication (nous y reviendrons) et c’est pourtant tout sauf un gadget.

Jugez un peu la fiche technique : de 0 à 100 km/h en 4,8 secondes, 270 chevaux, deux écrans indépendants à l’arrière permettant aux passager de regarder deux programmes différents (comme dans les avions, en somme) et surtout 33 capteurs et des caméras qui permettent au bolide d’être une voiture autonome de niveau 2 ; c’est-à-dire de se conduire sans chauffeur et de changer de file ou de se garer toute seule. Mais la vraie surprise n’est pas là.

Cette voiture n’est pas à vendre. Outre ses lignes généreuses et le paquet technologique planqué sous le capot, la Vision S, qui n’est pas un prototype, n’est pourtant pas à vendre. Comprendre par là qu’elle ne sera pas commercialisée, mais destinée à montrer au grand public (et aux constructeurs) la capacité de Sony à s’inscrire comme un game changer du secteur. Il se pourrait donc que les innovations de la Vision S soient importées sur de futurs modèles de marques plus traditionnelles, et c’est une autre surprise qui ne manquera pas de faire parler – le but premier, après tout.

En revanche, aucune info sur la possibilité de jouer dans ladite voiture à des jeux sur la future PS5 de Sony. Un comble, pour un constructeur de console ayant écoulé plus de 100 millions de sa célèbre PS4.

CES Sony Voiture electrique

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !