A Dubaï, ce club est réservé aux femmes fans de voitures de luxe
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
A Dubaï, ce club est réservé aux femmes fans de voitures de luxe
Vincent Pons |  03/02/2021 19:24
A Dubaï, ce club est réservé aux femmes fans de voitures de luxe

Les trois seules règles pour rejoindre le groupe Arabian Gazelles : être une femme, vivre à Dubaï et posséder soi-même une supercar.

À Dubaï, tout le monde roule en voiture de sport et selon Les Echos, en 2015, la ville détenait la plus forte concentration de véhicules au monde avec 1,4 million d’autos pour 2,4 millions d’habitants. On comprend alors pourquoi a été créée dans cette cité Arabian Gazelles, la première communauté féminine de fans d’automobiles de luxe. Fondé par Hanan Sobati, une Algérienne installée dans la ville depuis 20 ans, ce club s’adresse à toutes les femmes de la région avec la même passion : les belles carrosseries. 

À toute-puissance. Au départ, Hanan vivait toute seule sa passion. Fan d’Ayrton Senna depuis sa plus tendre enfance, elle a participé au Rallye des Princesses et constaté sur les réseaux que de nombreuses femmes partageaient son amour pour les grosses cylindrées mais que, comme Hanan, elles ne pouvaient pas pratiquer leur passion. Ainsi est né Arabian Gazelles, un club qui leur a permis de conduire leurs modèles préférés tout en cassant les stéréotypes. Aujourd’hui, le club compte plus de 80 membres et il réunit des entrepreneuses, pilotes, créatrices de mode et autres stylistes. 

Lors d’événements, ces puissantes femmes se retrouvent sur des circuits ou des parades dans les rues afin de faire vrombir leurs engins. Elles partagent un hobby, mais aussi un réseau en tant que possesseur de supercars et les rassemblements sont aussi l’occasion de parler business – comme dans les clubs masculins. D’ailleurs, les hommes peuvent être aussi présents mais… ils doivent rester côté passager. 

« Girls just want to have fun ». Aux médias, Hanan raconte qu’au commencement, les hommes ne comprenaient pas l’intérêt d’un tel club. Quand leurs femmes rejoignaient les réunions, ils venaient voir Hanan pour lui dire qu’il n’était pas possible qu’elles empruntent leurs « jouets ». Deux ans après le début de l’initiative, ils sont conquis. Hanan n’a aucune revendication féministe et pour elle, il s’agit seulement de personnes se réunissant autour d’une même passion. Une initiative gagnante car le compte Instagram est désormais suivi par plus de 80 000 abonnés et Arabian Gazelles compte des membres en Afrique du Sud, au Royaume-Uni et au Luxembourg. Bientôt la même chose en France, à Neuilly ou Saint-Tropez ?

Pour rejoindre Arabian Gazelles, il suffit de remplir le formulaire sur le site et bien sûr donner la marque de son véhicule. 

Crédits photo de Une : Facebook Arabian Gazelles

Dubai feminisme mobilité supercar

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !