À La Cycklette, les Parisiennes apprennent à réparer leur vélo toutes seules
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
À La Cycklette, les Parisiennes apprennent à réparer leur vélo toutes seules
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  20.06.2019
À La Cycklette, les Parisiennes apprennent à réparer leur vélo toutes seules

Cela va filer un coup de pompe aux mécanos machos.

En roue, libres. Le vélo, c’est le comble de l’autonomie. Revoyez les Goonies ou Stranger Things si vous en doutez. Sauf que son entretien – bien plus aisé que celui d’une voiture pourtant – n’est pas connu de tous. Qu’à cela ne tienne, l’atelier solidaire de La Cycklette propose de vous y aider et de vous former à la réparation.

Installé dans le 11e arrondissent de Paris, métro Goncourt, cet atelier ouvre ses portes trois après-midi par semaine avec nocturne le mercredi jusqu’à 22h. Pour une trentaine d’euros par an, les adhérents peuvent alors profiter de trois services bien pratiques : des outils en libre accès, des conseils de réparateurs avisés et des pièces détachées. Ces dernières (récupérées et remises en état sur place par la recyclerie La Trockette) sont en vente, mais vous y gagnez : c’est moins cher et leur recyclage limite les déchets.

Le féminisme, c’est mon rayon. Puisque le but de La Cycklette est de promouvoir l’apprentissage de la mécanique plutôt que de faire à votre place, le lieu accueille des formations dispensées par la coopérative L’Engrenage. Dans le même esprit, La Cycklette vise à établir une parité dans ses salariés comme le rapporte Reporterre, qui a rencontré l’équipe. Pour lutter contre les discriminations et agir concrètement pour une égalité des sexes, l’atelier ouvre des sessions spécialement réservées aux femmes. Adios le garagiste qui fait payer plus cher “la demoiselle”, ou le gros lourd qui fait des jeux de mots sur les pompes et la pédale.

En danseuses. En France hélas, à part dans la pub pour l’huile d’olives Puget avec sa bande son de Dario Moreno, on voit finalement peu de femmes à bicyclette. Une hypothèse : peut-être est-ce par crainte de ne pas savoir quoi faire en cas de pépin ? Se former puis former les amies, cela peut changer beaucoup de choses. Et selon cette experte, cela pourrait même changer le climat. Alors, qu’attendez-vous ?

Plus d’infos et calendrier des ateliers sur lapetiterockette.org.
Crédits photo : Reporterre / M. E.

La Cycklette – Apprends à réparer ton vélo !

Ne prenez pas de risques, passez nous voir ! 😉

Posted by La Cycklette on Monday, September 3, 2018

femme mécanique vélo

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire