À Bordeaux, les voitures bientôt interdites par le nouveau maire écologiste
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
À Bordeaux, les voitures bientôt interdites par le nouveau maire écologiste
Robin Ecoeur |  01/07/2020 22:17
À Bordeaux, les voitures bientôt interdites par le nouveau maire écologiste

Dans un entretien accordé au journal "20 Minutes", Pierre Hurmic a parlé de son projet « zéro voiture ». Prêt à couper le contact ?

Vers une interdiction. À Bordeaux, un nouvel édile d’Europe Écologie-Les Verts a pris place à la mairie. En toute logique, certaines choses vont d’ici quelques semaines changer pour les Bordelais. L’une d’entre elles sera la voiture. Pierre Hurmic part d’un constat : « Dans les aménagements urbains, 70% de la voirie est consacrée à la voiture, or elle représente 29% des déplacements dans Bordeaux », explique le nouveau maire à 20 Minutes.

Les pistes cyclables, le développement des transports en commun, les services de micro-mobilités sont, on imagine, dans les petits papiers du maire. « Je ne veux pas interdire la voiture, mais rééquilibrer les choses, même si à terme, je pense qu’on ira vers une interdiction », poursuit-il dans l’interview, sans donner de calendrier ni de détails sur quels types d’engins seront, in fine, interdits.

Bordeaux suit le mouvement. L’une de ses premières propositions post-COVID est de mettre « tout le secteur intra-boulevard en « zone 20 », dans lesquelles le piéton et les cyclistes sont prioritaires ; le piéton a le droit de marcher au milieu de la route, et la voiture s’adapte. Par ces mesures, vous pouvez dégoûter progressivement l’automobiliste d’emprunter ces chaussées… » Le message est assez clair : à terme, la voiture ne sera plus la bienvenue dans le centre-ville.

Bordeaux n’est pas la seule ville à vouloir se débarrasser des conducteurs, polluants pour l’instant : en France, 22 villes de plus de 100 000 habitants ont déjà voté l’interdiction d’accéder au centre-ville pour les diesels (Paris en 2024, Strasbourg en 2025, etc.). À Londres, plusieurs grands axes sont déjà réservés aux piétons et aux vélos. À Oslo, les véhicules thermiques sont bannis du centre-ville. Bref, vous avez compris l’idée. Bordeaux ne fait que suivre un mouvement déjà bien lancé.

Photos une : © Bordeaux-Tourisme 

Bordeaux Mobilité urbaine Transport voiture

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !