À Bordeaux, la mairie écolo impose un prix du stationnement en fonction des revenus
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
À Bordeaux, la mairie écolo impose un prix du stationnement en fonction des revenus
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  14/09/2020 15:52
À Bordeaux, la mairie écolo impose un prix du stationnement en fonction des revenus

Nouveau bastion écolo, la ville dirigée par Pierre Hurmic veut instaurer une tarification sociale et solidaire.

Promesse de campagne. Figurant parmi les nouveaux bastions écolos remportés lors de la vague verte des dernières municipales, la Mairie de Bordeaux commence à mettre en pratique les promesses de campagne de Pierre Hurmic. Souhaitant instaurer une tarification « sociale et solidaire », la municipalité bordelaise travaille autour d’une grille de stationnement dont le prix varie en fonction des quartiers et des revenus de leurs habitants.

Place au vélo. Inscrit dans le dispositif « Bordeaux ma carte », cette nouvelle réglementation s’installe progressivement dans les rues bordelaises en affichant l’ambition claire de réduire au maximum la circulation automobile, comme l’explique Didier Jeanjean, adjoint au maire chargé de la nature en ville et des quartiers apaisés, auprès de Sud Ouest :

« Dans un quartier où le stationnement est gratuit, on considère que 6 à 10% de la circulation est constituée de véhicules en recherche de place. Quand vous avez des zones de stationnement gratuites dans un secteur de la ville, vous générez automatiquement des flux de circulation. Si vous enlevez ce trafic, vous faites naturellement de la place aux autres mobilités, comme le vélo. »

À noter que, dans ce programme, les résidents et les professionnels bénéficieront de tarifs préférentiels.

(C) EELV

Feu vert. À l’instar de cette expérience bordelaise, les nouvelles mairies EELV ont rapidement mis le pied à l’étrier. À Lyon, cela se traduit par exemple par la piétonisation au-delà de l’hypercentre et d’un budget doublé pour les transports en commun ; à Tours, par l’interdiction aux voitures d’emprunter le pont historique Wilson qui enjambe la Loire dans le centre-ville ; à Besançon par la création de nombreuses nouvelles voies réservées aux cyclistes ; et à Strasbourg, par le retour du stationnement payant à certaines heures dans l’hypercentre de la ville.

Bordeaux mobilité verte

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !