À 70 ans, il construit le plus petit voilier au monde
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
À 70 ans, il construit le plus petit voilier au monde
Robin Ecoeur |  09/10/2020 16:42
À 70 ans, il construit le plus petit voilier au monde

Depuis San Francisco, Wilbur Spaul a tenté de rallier Hawaï à bord de son petit bateau qu’il a baptisé « Chubby Girl ». Mais au bout de six jours en mer, l'homme a dû abandonner.

Ce n’est pas l’homme qui prend la mer, c’est Wilbur Spaul. Impossible de savoir si Wilbur est familier avec les paroles de Renaud, mais cet Américain de 70 ans était sur le point de réaliser le défi de sa vie. L’homme, habitué des traversées en mer, a construit, selon lui, « le plus petit voilier au monde ». Le bateau fait 9 pieds (2,7 mètres), pèse 544 kilos et vogue à une vitesse de 2 nœuds, soit l’équivalent de 3,7 km/h. Une configuration qui a pris du temps à s’élaborer puisque l’homme a fait de multiples essais en compagnie d’un architecte naval pour améliorer l’engin. En février 2020, le nouveau design a été imaginé et construit dans la foulée.

Une semaine de bonheur. À bord de son voilier, qui fait partie de la catégorie des « pocket cruiser », Wilbur Spaul avait avec lui le strict minium, à savoir de quoi manger et se réchauffer. Son voilier n’a même pas la place pour un radeau de sauvetage… L’homme avait aussi la possibilité, de temps à autre, d’indiquer sa position via Internet, et de laisser des messages sur l’avancée de son périple. Comme il l’indique sur son blog, les risques étaient grands : se faire renverser par un plus gros bateau, être pris dans des vagues, choper une atrophie des muscles à cause du manque de mouvement ou encore les maladies et les infections liées à l’eau de mer et au froid. 

Et malheureusement, ça n’a pas manqué. Au bout de six jours, une énorme vague a abîmé le voilier et a causé une fuite. L’homme appel à l’aide via son blog et finit par demander aux US Coast Guard de venir le chercher pour le ramener sur la terre ferme. « On peut dire que c’était un voyage de l’enfer » a écrit Wilbur sur son blog. Mais l’Américain n’est pas découragé pour autant : il compte réparer son bateau, l’améliorer et repartir au printemps, quand les vagues seront moins fortes.

bateau Voilier

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !