À 17 ans et avec presque rien, il invente son propre scooter électrique solaire
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
À 17 ans et avec presque rien, il invente son propre scooter électrique solaire
Vincent Pons |  23/08/2021 17:11
À 17 ans et avec presque rien, il invente son propre scooter électrique solaire

Après avoir construit un drone et une machine à laver, ce jeune Ghanéen utilise à nouveau son ingéniosité, mais cette fois-ci pour résoudre les problèmes de mobilité.

Ça envoie du bois. La patrie des Makers accueille un nouveau membre : Samuel Aboagyell. À 17 ans, ce Géo Trouvetou d’Afrique de l’est s’est lancé dans la folle aventure des véhicules artisanaux, avec succès. En utilisant à bon escient les leçons de son professeur de sciences, il a réussi à élaborer son propre scooter alimenté à l’énergie solaire. Rapidement repéré dans les rues d’ Accra, la capitale du Ghana, Samuel est devenu une star des réseaux sociaux grâce au look surprenant de son engin.

Avec de la motivation, tout est possible. Au départ, Samuel voulait développer une voiture, mais pour des raisons budgétaires, il s’est lancé dans la conception d’un deux-roues. Il a recyclé des matériaux comme du bois de chauffage pour la structure et a utilisé son argent de poche, jusqu’à se restreindre sur certains repas, pour acheter des matériaux. Son projet, qui compte plus que tout pour lui, a été accompli en deux semaines sans un seul outil électrique. Pour percer, rien de compliqué pour Samuel, un couteau a suffi, d’après ses dires. 

Le scooter est alimenté par 20 batteries de téléphones et il est poussé par un moteur de machine à coudre récupéré de sa mère. La recharge s’effectue via une prise électrique, mais aussi grâce à l’énergie solaire. Des panneaux solaires sont installés à l’arrière permettant de rouler quasiment une semaine sans passer par la case recharge. 

Seul l’avenir nous le dira. Avec un peu plus de moyens, notre inventeur annonce qu’il serait capable de construire sa propre voiture ou enceinte bluetooth. À terme, il voudrait améliorer ses compétences en ingénierie et créer sa propre manufacture de voitures, de drones et d’aspirateurs. Son développement aiderait l’économie du pays et offrirait des emplois à sa communauté, espère Samuel. Espérons que d’ici quelques années, nous trouverons Samuel en couverture de Jeune Afrique avec comme titre « Samuel Aboagyell, le visage de l’Afrique qui réussit ». 

Deja demain

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !