80 ou 90 km/h ? 80% des Français ne savent plus à quelle vitesse rouler
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
80 ou 90 km/h ? 80% des Français ne savent plus à quelle vitesse rouler
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  30/06/2021 10:10
80 ou 90 km/h ? 80% des Français ne savent plus à quelle vitesse rouler

Loi emblématique du quinquennat Macron censée réduire la mortalité routière, les "80 km/h" ont été annulées dans 30 départements. Depuis, les Français sont dans le flou.

1 France, 2 vitesses. C’est le service connecté d’aide aux conducteurs Coyote qui l’affirme dans un rapport : 79% des Français reconnaissent avoir des doutes quant à la limitation de vitesse quand ils circulent hors des villes et des autoroutes. Selon cette étude, 14 % vont même jusqu’à affirmer qu’ils ne connaissent « jamais » la vitesse autorisée quand 4 sur 10 estiment se poser « régulièrement » la question.

D’où vient cette inquiétude ? D’un manque d’information – contrairement à Coyote qui agrège de nombreuses données concrètes régulièrement mises à jour. D’un manque de signalisation sur les routes concernées aussi, puisque 49 % des automobilistes « souhaitent être alertés des limitations de vitesse » confirme leur étude. Mais aussi d’un cafouillage politique comme la France les adore.

“Et en même temps“. Il y a trois ans, le 1er juillet 2018, était décidé l’abaissement de la limitation de vitesse sur les routes du réseau secondaire (les routes nationales à double sens sans séparateur central) de 90 à 80 km/h. Une mesure mal vécue par les automobilistes. L’objectif avoué était de faire chuter le nombre de morts sur les routes (figé depuis 2012 autour de 3500 décès). Arithmétiquement donc, perdre 10 km/h ferait gagner « 350 à 400 vies » par an. Sauf que ça ne s’est pas passé comme ça.

Les Français ont exprimé leur mécontentement. Le président a levé le pied et allégé la mesure dans le cadre de la Loi d’Orientation des Mobilités… mais sans abroger la loi. À la place, chaque département a obtenu une dérogation pour repasser certains axes à 90 km/h ; les autres routes restant plafonnées à 80 km/h. Aujourd’hui, 33 départements ont fait ce salto arrière dont La Corrèze, la Dordogne et la Haute-Marne. Mais pas le reste de la France.

 

Résultat ? « Si pour sauver des vies, il faut être impopulaire, j’accepte de l’être », clamait Édouard Philippe, Premier Ministre d’alors. Et on estima qu’avant de re-modifier les panneaux, les 80 km/h ont épargné 349 vies. Oui mais, semble dire Coyote… Alors qu’un Français sur deux dit qu’il prendra sa voiture pour se rendre en vacances (contexte sanitaire oblige), la confusion sur la vitesse autorisée est inquiétante.

« Il est primordial que les automobilistes puissent être bien informés pour adapter leur conduite face aux différents dangers », déclare le directeur marketing Jérôme Arnac en conclusion de l’étude, ajoutant que « le risque d’accident sur le réseau secondaire est en moyenne 25% plus élevé en juillet et en août par rapport aux autres mois de l’année ». En attendant que la DDE rajoute des panneaux partout, restez vigilants.

insolite Limitation vitesse Sécurité routière

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !