80 km/h : le nombre de PV multiplié par deux
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
80 km/h : le nombre de PV multiplié par deux
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  31.07.2018
80 km/h : le nombre de PV multiplié par deux

Cela ressemble à une constante nationale : depuis l’entrée en vigueur de la loi limitant la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires, l’État gonfle ses poches grâce aux flashs qui ne s’arrêtent plus.

Rouler moins vite, payer plus. En Haute-Loire et dans le Var, pour citer deux exemples concrets, les automobilistes réfléchissent désormais à deux fois avant de sortir la voiture du garage. La raison : une très forte augmentation du nombre de procès verbaux depuis le 1er juillet, trois fois plus important en Haute-Loire, et deux fois plus dans le Var. Il ne faut évidemment pas aller chercher très loin pour comprendre : les radars ont été réglés sur la nouvelle limitation de vitesse sur les routes à double sens sans séparateur central, et ça fait mal.

Résultat de recherche d'images pour "flash voiture PV 80 km/h"

Période d’essai. Si personne ne trouvera évidemment rien à redire au fait que cette limitation vise à réduire le nombre de morts sur les routes de France, les détracteurs de la loi 80 km/h peuvent au moins se dire qu’ils avaient vu juste. Ils craignaient que la mesure ne soit destinée à renflouer les caisses de l’État, et c’est précisément ce qui se passe. Du moins dans ces premières semaines. Car comme l’explique Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, cette hausse du nombre de PV serait due à un manque d’habitude des automobilistes. « Les radars finiront par moins flasher, les automobilistes feront attention », a-t-il expliqué à Ouest-France. Reste à savoir si la prudence l’emportera sur la colère.

Résultat de recherche d'images pour "flash voiture PV"

Qui veut gagner des millions ? Les experts de la calculatrice, eux, ont déjà estimé que ce « bonus » de PV pourrait ramener près de 400 millions dans les caisses de l’État ; une somme colossale qui viendrait s’ajouter aux 2 milliards annuels récoltés, par exemple, en 2017. Autant dire que les amoureux de vitesse et autres « Macronphobes » trouveront là une nouvelle raison de monter au créneau. On leur rappellera néanmoins que la loi 80 km/h vise à sauver, selon le gouvernement, l’équivalent de 450 vies par an. Si vous cherchiez encore à quoi servait concrètement ce bridage, maintenant vous savez.

Autoroute Gouvernement Limitation vitesse

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire