5510 km à vélo : cet homme pédale plus dur que les cyclistes du Tour de France
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
5510 km à vélo : cet homme pédale plus dur que les cyclistes du Tour de France
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  09/07/2021 16:39
5510 km à vélo : cet homme pédale plus dur que les cyclistes du Tour de France

Vous la connaissez, l'histoire du cycliste professionnel recalé pour le Tour de France qui, pour éviter de rester chez lui, s'est lancé dans un challenge impossible ? Cette histoire, c'est celle de Lachlan Morton. Et de son propre aveu, il n'est même pas sûr de franchir sa propre ligne d'arrivée.

Plus d’un tour dans son sac. Comme tous les ans, c’est l’un des immanquables du début de l’été : le Tour de France. Jusqu’au 18 juillet prochain, les équipes officielles s’affrontent pour une 108ème édition, encore une fois acharnée. Le tout est évidemment diffusé à la télévision. Et pendant ce temps, un autre cycliste pédale 12 heures par jour pour faire encore mieux que les participants du Tour.

Cet homme, c’est Lachlan Morton, un Australien de 29 ans, membre de l’équipe EF, Education First. Sauf que, bémol, il n’a pas été retenu pour la compétition officielle. Bon joueur, mais aussi un peu mauvais perdant, l’homme aux mollets d’acier a donc décidé de créer son propre Tour de France avec, dans le viseur, 5510 kilomètres à parcourir à travers le pays pour, en prime, arriver plus vite que les cyclistes du Tour. C’est, à titre informatif, 2000 kilomètres de plus que le tracé officiel.

Peut être une image de vélo et route

Pour la beauté du geste. Baptisé “L’alt tour”, son périple doit le faire arriver à Paris avant le 18 juillet avec, comme si tout cela n’était pas assez, la volonté de rallier chaque étape du Tour en pédalant – alors que les coureurs officiels font le trajet en voiture. Et bien évidemment, parce que Lachlan est joueur, il refuse toute aide et assistance. “J’ai réalisé que ça allait être une énorme entreprise. Je ne suis même pas sûr que ce soit possible”, a-t-il confié au Guardian avant de monter sur sa selle. Et on veut bien le croire.

Peut être une image de 1 personne et plein air

Maillot jaune de la mobilité douce. Qu’il gagne ou qu’il perde, au final, Lachlan est déjà vainqueur. Car l’objectif de son alternative tour n’est pas de se faire mousser (autant ouvrir un compte Instagram pour ça, non?) mais de réunir des fonds pour soutenir l’ONG World Bicycle Relief, dont l’objectif est depuis 15 ans d’envoyer des vélos en Afrique pour celles et ceux qui en ont besoin. L’étape ultime ? Réussir à collecter 465 000 € d’ici à son arrivée à Paris. Un objectif fou ? Ne soyez pas si sceptiques : Lachlan a déjà levé plus de la moitié, et il lui reste encore dix jours pour aller au bout. Pendant que le cycliste de l’impossible dort à la belle étoile, sans médecin ni voiture-balai pour l’accompagner, vous pouvez encore faire un don en cliquant ici, ou suivre ses aventures au jour le jour sur son site officiel. À l’impossible, nul n’est tenu. N’empêche que Lachlan Morton a encore deux longueurs d’avance.

Mobilité douce

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !