Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Pour 5000 €, une startup française transforme votre citadine en voiture électrique

    L’entreprise Transition-One basée à Orléans espère transformer 4000 voitures d’ici la fin 2020.

    Ça parait trop beau pour être vrai. Imaginez la scène : vous possédez une voiture thermique, une citadine relativement neuve (entre 5 et 10 ans), mais vous voulez rouler plus « proprement ». Il suffit alors de la déposer chez Transition-One, une startup fondée en 2018 par Aymeric Libeau, basée à Orléans, et il vous la rend avec un moteur électrique et des batteries à la place du réservoir à essence. Coût de l’opération : 5000 euros. La transformation implique également quelques modifications au niveau des caractéristiques de l’engin : l’autonomie est réduite à 100 kilomètres et la vitesse à 110 km/h. Mais, aujourd’hui, c’est nettement moins cher que d’acheter une électrique neuve (même si dans les années à venir, les experts sont persuadés que les prix vont très nettement baisser).

    Électrique et moderne. Au téléphone, Aymeric nous explique qu’une tablette digitale est installée pour rendre la voiture plus moderne. L’écran permet d’avoir accès à différents services, comme des commandes à distance ou le niveau de charge. Mais pour lui, l’enjeu est industriel et ce, pour deux raisons : avoir un réel impact environnemental (une voiture thermique génère en moyenne 1,3 tonne de CO2 par an) et arriver à un temps de manœuvre de quatre heures pour un coût total de 5000 euros. Le premier prototype a été présenté lors d’une conférence à La Rochelle en fin d’année 2018.

    Les lois vont changer. Le rétrofit, l’action de remplacer un moteur essence, ou diesel, par un moteur électrique, est de plus en plus courant. Et dans les années à venir, cette transformation pourra sauver la vie de votre véhicule puisque la France prévoit d’interdire la circulation aux voitures thermiques en 2040. Mais au niveau de la loi, c’est là que ça coince : on peut légalement changer son moteur, mais on ne peut pas rouler avec, comme nous l’expliquait Arnaud Pigounides, coprésident de l’association AIRe. Contacté par Détours, Arnaud nous affirme que la législation va changer d’ici la fin de l’année.

    Chez Transition-One, six modèles de voitures seront bientôt éligibles à cette transformation et la startup commencera la commercialisation dès que la réglementation sera en vigueur.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Les bons plans de Détours

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.