50% des Français préfèrent prendre la voiture pour les déplacements professionnels
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
50% des Français préfèrent prendre la voiture pour les déplacements professionnels
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  03.02.2020
50% des Français préfèrent prendre la voiture pour les déplacements professionnels

Malgré les grèves, les bouchons... et surtout par manque d’alternative. C'est le résultat d'une étude d’Athlon.

Pour réduire les émissions liées au trafic, on peut rendre chaque trajet moins polluant – avec des véhicules peu émissifs ou en optimisant le nombre de passagers – ou on peut réduire le nombre de déplacements. En particulier les déplacements professionnels et les trajets pour se rendre au bureau. Les initiatives des startups et incitations gouvernementales rivalisent d’ingéniosité pour vous faire lâcher le volant. Pas de chance, tout porte à croire que la voiture reste le transport favori des travailleurs.

C’est la conclusion du baromètre de la mobilité durable d’Athlon, spécialiste de la location longue durée en entreprise. Sur 1500 dirigeants et employés interrogés, 68% préfèrent prendre leur voiture de fonction s’ils en ont une, plutôt que le train, l’avion ou un covoiturage. Une tendance qui s’accentue : elle était inférieure de 10 points l’an dernier. Pourtant, les entrepreneurs ont joué le jeu : 29% proposent un abonnement SNCF à leurs collaborateurs et 14% des abonnements à des solutions multimodales, comme des parkings relais ou d’autres transports doux pour le dernier kilomètre. Sans compter le matériel mis à disposition pour éviter les déplacements : laptop ou smartphone. En vain.

Que faire ? Pour le directeur d’Athlon, « les obstacles à la mobilité durable – infrastructures, coûts, complexité, etc – sont si dissuasifs que 29% des sociétés n’essaient ni de limiter, ni d’optimiser leurs déplacements pour les rendre plus propres ». Allo, Mme Borne, on a un problème… Ce manque d’infrastructures vient aussi du fait que la mobilité s’est étendue : en 2019, 98% des dirigeants ont au moins un salarié se déplaçant dans le cadre de son travail. En clair, tout le monde devient nomade.

À moins d’un développement des MaaS (« Mobility as a Service » – programme de collaboration entre différents acteurs de mobilité) la seule solution reste de purifier chaque véhicule. D’ailleurs, direction ou employés, plus de 70% des interrogés disent vouloir réduire l’impact de leur mobilité. Sauf qu’en bout de chaîne, seulement 14% des voitures de fonction sont des hybrides, et 7% des électriques. À défaut de nous faire préférer prendre le train, il serait temps de passer la seconde non ?

Vie en entreprise

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire