Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    5 tentes incroyables pour camper dans des endroits dingues

    Entre l’incontournable tente « 2 secondes », l’antique canadienne ou le sarcophage étroit, les tentes pourraient sembler bien fades face aux tiny houses nomades d’aujourd’hui… Au contraire ! Cette sélection va vous persuader que le camping est là où on ne l’attend pas.

    Une tente-hamac pour vivre dans les arbres. Ce spacieux refuge sans doute imaginé par un amateur de slackline, se fixe entre trois troncs, bien au-dessus au sol. Une trappe centrale munie d’une échelle de corde permet d’y grimper. Plus besoin alors de matelas, finies les nuits inconfortables à dormir sur une grosse pierre qui se cache toujours pile là où vous vous êtes allongé, et, surtout, plus de crainte de visites par des animaux nocturnes.

    Une tente solo à monter sur son vélo. La Topeak Bikamper Tent propose d’utiliser votre vélo comme élément d’armature. Plus besoin alors de piquet, il suffira de retirer la roue avant. Les purs et durs choisiront sans doute de prendre leur selle comme oreiller. Un poids en moins pour les cyclo-campeurs qui ont besoin, plus que quiconque, de voyager léger.

    Une tente-garage pour faire rêver les motards. Vous êtes paré pour traverser les continents à deux-roues, mais un peu inquiet à l’idée de trouver des endroits sûrs pour se garer ? Le fabricant Redverz a imaginé cette toile de tente permettant de ranger votre bécane bien à l’abri durant la nuit : juste à côté de vous.

    Une tente isotherme pour enfin rester au frais. N’importe quel campeur a connu les grasses matinées interrompues par un soleil qui cogne, transformant la tente en étuve. Grâce à des matériaux réflexifs, les températures à l’intérieur de la Siesta4 restent identiques à celles de l’extérieur. Et si cela ne suffit pas, deux petits ventilos alimentés par batterie USB peuvent être installés.

    Une tente ultra résistante pour les aventuriers de l’extrême. Le constructeur de la Mavericks la décrit comme « une véritable forteresse ». Effectivement, cette tente gonflable en moins de dix minutes est capable de résister à des vents de 180 km/h. À cette vitesse-là, pensez tout de même à bien planter vos sardines.

    Bonus : Une tente-caravane pour le grand luxe. Cette remorque imaginée par le designer Axel Enthoven se déplie en une suite royale : bar à vins, chauffage électrique, lit deux places, toilette en céramique et véranda en teck. La structure mobile, inspirée de l’architecture de l’Opéra de Sydney, a tout naturellement été baptisée « Opera ». Port du smoking conseillé.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.