" layout="nodisplay"> 4,6 kilomètres en 6 minutes : voici le plus grand pont suspendu au monde
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Insolite / 4,6 kilomètres en 6 minutes : voici le plus grand pont suspendu au monde
4,6 kilomètres en 6 minutes : voici le plus grand pont suspendu au monde
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  18/04/2022 11:46
4,6 kilomètres en 6 minutes : voici le plus grand pont suspendu au monde

Situé en Turquie, l’édifice enjambe le détroit qui sépare l’Asie de l’Europe, évitant ainsi un long détour en ferry. Enfin, à condition de passer par le péage...

Marcher sur l’eau. Il aura fallu attendre 5 ans pour que ses routes soient ouvertes mais, depuis son inauguration le 18 mars par le président Erdogan, le pont “Canakkale 1915” permet aux Turcs de sauter par-dessus les 3,5 kilomètres du détroit des Dardanelles.

Dans sa globalité, cette structure mesure 4608 mètres de long. Dans le détail, la partie centrale accrochée entre les deux gigantesques piles (ces pylônes hauts de 318 mètres) s’étend sur 2023 mètres, ce qui en fait officiellement le plus long pont suspendu du monde. Jusqu’alors, ce titre appartenait au pont Akashi Kaikyo, au Japon, long de 1991 mètres.

N’oubliez pas le guide. Jusqu’ici, les Turcs qui souhaitaient traverser le détroit devaient prendre le ferry ; une traversée durant entre 60 et 90 minutes. En empruntant désormais les deux fois 3 voies de l’autoroute O-6 qui passe par le pont Canakkale 1915, le trajet ne leur prend que 6 minutes. Un gain de temps qui a un prix : le ticket de péage coûte environ 12,50 €.

Folie des grandeur. La liaison va donner une sérieuse accélération à la mobilité et soutenir l’activité du pays mais dont l’impact environnemental est mastoc. En dehors de son coût (2,5 milliards d’euros), ce pont vient s’ajouter aux nombreux autres grands travaux lancés par Recep Tayyip Erdogan : il a déjà commandité un tunnel sous le Bosphore et un pont au-dessus (le 3e à enjamber le détroit) ainsi qu’un gigantesque aéroport ouvert en 2019 à Istanbul ; celui-ci accueillait 70 millions de passagers avant la pandémie et escomptait doubler sa capacité avant 2028.

Ajoutez que le nom du pont, signifiant en Turc « 1915 des Dardanelles » est un hommage à la victoire navale du pays lors de la bataille des Dardanelles, et il apparaît que ce projet à lourde empreinte environnementale sert moins la mobilité que la promotion de la démesure présidentielle. Sans doute est-ce pour cela que ce pont dépasse de la carte de l’Europe…

insolite

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !