Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Les 3 secrets pour (vraiment) être heureux

    Au bureau vous en avez plein la tête et en vacances vous n’arrivez pas à décompresser ? 150 psychologues sont d’accord : il suffit d’entraîner votre cerveau à être heureux. Voilà trois bonnes habitudes pour reprendre le dessus et le garder toute la vie.

    S’il y a un spécialiste du bonheur, c’est le podcaster Eric Zimmer. Dans son podcast The One You Feed (« La partie qu’on nourrit » en français) Eric demande à ses invités – des psys, des coachs, des neuropsychologues – comment ils améliorent leur quotidien, entretiennent leur bonne humeur et changent leurs préoccupations en sources de créativité. En tout, il a fait le tour de près de 200 spécialistes et ses recommandations tiennent en trois conseils faciles à appliquer. Vous êtes à un saut de ligne d’une vie meilleure, on y va ?

    Limitez votre temps sur internet. Vous aimez les vidéos qui se lancent tout seule ou qui s’enchaînent sans qu’on les aient sollicitées ? Peut-être que oui. N’empêche que tout ce temps-là vous échappe et que pour être heureux, les spécialistes affirment que vous devez avoir conscience du temps qui passe. Et de comment vous l’utilisez. Et c’est facile à maîtriser : il suffit de limiter ce temps en ligne, en lançant un minuteur sur votre mobile avant de surfer ou en notant l’heure à laquelle vous commencez une vidéo. Accordez-vous dix minutes et fini le scroll sans fin.

    À retenir : si vraiment vous ne savez plus ce que vous étiez en train de faire avant de vous perdre face à l’écran, demandez-vous si ce que vous faites est nécessaire et important. Vous reviendrez vite à ce qui compte vraiment.

    Vivez dans le moment présent. Ce qui vous hante chaque jour, c’est que vous occupez votre cerveau avec des choses dont il n’a pas besoin. Or, il est facile de choisir à quoi nous voulons penser. Simplement avant, il faut revenir à vivre au présent pour éviter à votre esprit de passer en auto-pilote. Le meilleur moyen de regagner cette attention est de méditer. Mais pas besoin de se faire moine ! Juste de quelques minutes quotidiennes de calme. Asseyez-vous et concentrez-vous sur ce qui se passe autour de vous, sans analyser. Laissez filer les interrogations en ne pensant qu’à votre respiration par exemple ou à des actions simples.

    À retenir : le footing ou le repassage peuvent être aussi méditatifs. À force de courir vous pourriez même rattraper le moment présent…

    Remplacez le négatif par du positif. Quand malgré tout vous êtes submergés par des idées noires, il faut s’activer à les chasser par des beaux souvenirs ou des envies. Une méthode ludique consiste à chercher une chose que vous aimez qui commence par la lettre A. Puis, une qui vous rend heureux avec la lettre B. Continuez ainsi jusqu’à Z et vous aurez une liste motivante et vivifiante en tête. Mot compte double : comme en plus vous avez dû forcer votre cerveau à trouver ces pensées positives, il sait où il les a rangées pour une prochaine évocation. Bonus mnémotechnique : comme vous les avez associées à des lettres, votre cerveau ne les oubliera pas de sitôt.

    À retenir : plus vous ferez appel à ces routines et plus vous entraînerez le muscle du bonheur qu’est votre cerveau. Foncez !

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.