3 questions à Skipr, l’appli qui aide les salariés à mieux se déplacer
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
3 questions à Skipr, l’appli qui aide les salariés à mieux se déplacer
Robin Ecoeur |  24/03/2021 09:55
3 questions à Skipr, l’appli qui aide les salariés à mieux se déplacer

La start-up belge, en France depuis septembre 2020, propose aux salariés une carte de paiement sur laquelle l’employeur charge un budget alloué à la mobilité. Une somme que l’employé peut gérer depuis une application mobile tout-en-un. Mais pour y voir plus clair, Jan de Lobkowicz de chez Skipr répond à quelques questions.

Pour limiter les émissions de CO2, et promouvoir d’autres formes de mobilités, il existe en France des forfaits, des crédits et des options, encore méconnus ou peu utilisés. Par exemple depuis mai 2020, à titre facultatif, le « forfait mobilités durables » permet aux employeurs de prendre en charge les frais de transports domicile-travail effectués par les salariés en « mobilité douce » (ou « mobilité actives »), c’est-à-dire en vélo électrique, en covoiturage ou encore en auto-partage, à hauteur de 500 euros par an (une somme exonérée d’impôts et cotisations sociales). D’après Skipr, (seulement) 300 entreprises en France l’auraient déjà mis en place. Il y aussi le « crédit mobilité », qui permet au salarié de « renoncer de manière partielle ou totale à son véhicule de fonction, en échange d’une somme d’argent équivalente à sa valeur pour effectuer ses déplacements », peut-on lire sur le site Auto-Moto. Bref, pas toujours facile d’y voir clair.

Mais Skipr est là pour aider les entreprises qui ont envie d’aider les salariés à mieux se déplacer. Elle propose trois outils aux sociétés : une carte de paiement destinée aux salariés, une application mobile pour visualiser et réserver ses trajets ainsi qu’un gestionnaire, destiné, lui, à l’employeur.

Comment fonctionnent les trois outils de Skipr ?

Jan Lobkowicz : Skipr, c’est un accompagnateur de mobilité pour les salariés en entreprise. Aujourd’hui, la mobilité des salariés s’arrête au remboursement de l’abonnement au transport public, mais ces dernières années, les usages concernant la mobilité ont évolué. Des mécanismes fiscaux, comme le « forfait mobilités durables », sont là pour inciter l’employeur à accompagner ces changements. Nous, on propose trois outils. Il y a une carte de paiement sur laquelle l’employeur va charger un budget alloué à la mobilité, par exemple les 500 euros du « forfait mobilités durables » ou une somme issue du « crédit mobilité ». Une fois l’argent sur la carte, l’employeur pourra le gérer et le dépenser auprès d’un fournisseur de mobilité ou via notre application.

“Il y a plus de flexibilité pour varier les modes de transports en fonction de la météo, de son humeur ou du temps dont on dispose. Par exemple, le lundi en trottinette, le mardi métro, le mercredi scooter électrique, le jeudi à vélo et le vendredi en télétravail”.

L’application, c’est un planificateur de trajets qui va vous indiquer les différents modes de transports que l’on peut utiliser pour effectuer un trajet : le train, le vélo électrique, les trottinettes, l’auto-partage, etc. L’idée, avec l’application, est d’offrir le plus de choix possibles, en fonction de trois biais : le temps de trajet, les émissions de CO2 et le coût. Les usagers peuvent utiliser ces trois filtres pour choisir la manière dont ils veulent se déplacer. L’application permet aussi de réserver et de payer directement pour ses déplacements. Enfin, pour l’employeur, il y a une plateforme de gestion pour qu’il puisse suivre l’utilisation de ce budget ou le taux d’émissions de CO2.

Quel intérêt y a-t-il à posséder cette carte de paiement ?

Elle fonctionne comme une carte de débit classique. Un montant est pré-chargé dessus par l’employeur et le salarié peut régler avec partout en Europe. Par contre, cette carte ne fonctionne qu’auprès du réseau de mobilités éligibles au « forfait mobilités durables » (liste ici).

L’intérêt pour le salarié est d’avoir une vue d’ensemble de sa mobilité, à utiliser à travers un budget plutôt qu’un abonnement à un réseau par exemple. Il y a donc plus de flexibilité pour varier les modes de transports en fonction de la météo, de son humeur ou du temps dont on dispose. Par exemple, le lundi en trottinette, le mardi métro, le mercredi scooter électrique, le jeudi à vélo et le vendredi en télétravail.

L’idée de Skipr, c’est plutôt de promouvoir les mobilités douces, non ?

Nous essayons de promouvoir des modes de transport doux et alternatifs. L’autre objectif est de modérer l’usage de la voiture. Avant la crise de la Covid-19, 50% des émissions de CO2 des entreprises venaient des déplacements domicile-travail ainsi que des trajets professionnels. Mais avec la pandémie, les tendances montrent que les gens ont repris leur voiture pour se déplacer. Il y aussi le boom du vélo et de la micro-mobilité. Le « forfait mobilités durables » va aider à élargir les mobilités.

Dans le cadre de la proposition de loi Climat et Résilience, des députés ont proposé des amendements concernant ce forfait et il y en a trois qui me paraissent cruciaux. Le premier, c’est de le rendre obligatoire. Le deuxième, c’est de le passer de 500 euros à 800 euros. Et le dernier, ça serait que les salariés puissent le cumuler avec le remboursement de l’abonnement de transport. C’est-à-dire que l’employeur prenne en charge, à 50%, l’abonnement au bus ou au métro par exemple, et qu’ils fournissent aussi 500 ou 800 euros en plus pour d’autres déplacements. C’est un point que je surveille de près, car il peut vraiment aider à développer les mobilités.

Plus d’infos sur le site de Skipr ici.

https://twitter.com/SkiprFrance/status/1369280690622259202

micro-mobilité Mobilité électrique mobilités douces Skipr startup

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !