" layout="nodisplay"> 275 €, c'est ce que vous coûte la SNCF tous les ans (même si vous ne prenez pas le train)
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Transports en commun / 275 €, c’est ce que vous coûte la SNCF tous les ans (même si vous ne prenez pas le train)
275 €, c’est ce que vous coûte la SNCF tous les ans (même si vous ne prenez pas le train)
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  29/11/2022 16:44
275 €, c'est ce que vous coûte la SNCF tous les ans (même si vous ne prenez pas le train)

Selon les chiffres publiés par Fipeco, un organisme spécialisé dans les finances publiques, la SNCF a coûté 18,5 milliards d’euros à l’État en 2021. Soit 275 euros par Français.

Dette abyssale. La nouvelle peut surprendre, voire choquer. Mais oui, même si on ne prend pas une seule fois le train dans l’année, chaque Français verse « indirectement » 275 euros à la SNCF. Ce calcul a été réalisé par Fipeco dans une récente étude concernant les finances publiques, c’est-à-dire « les activités financières de l’État, des collectivités territoriales et de tous les organismes publics ». Il s’appuie sur une équation simple : la société nationale des chemins de fer français a été subventionnée à hauteur de 18,5 milliards d’euros par l’État en 2021.

File:Z 50000 Transilien SNCF IDF Mobilités.jpg - Wikimedia Commons

Cette somme permet notamment à la SNCF de contrôler les prix des billets, même s’ils ont augmenté ces derniers mois. Dans son calcul, Fipeco précise que les contribuables — c’est-à-dire vous ainsi que les entreprises — ont financé « 43% des coûts de fonctionnement de la SNCF. Les usagers n’ont payé directement que 57 % du coût des services ferroviaires ». Sans cette aide, les prix des billets de train seraient deux à trois fois plus chers.

En soi, ce n’est pas un problème : l’aide de l’État n’est pas nouvelle ni récente, même si la France est le pays européen qui subventionne le plus ses trains. À FranceInfo, Clément Beaune, ministre délégué aux transports, a par exemple indiqué que les billets des TER étaient subventionnés à hauteur de 80% — Fipeco estime cette aide à 75%.


3 milliards pour les retraites. Le problème est que l’enveloppe accordée par l’État est en augmentation sur les dernières années. Comme l’indique Fipeco, elle s’élevait à 13,7 milliards en 2016 et à 16,7 milliards d’euros en 2020. Si ces chiffres peuvent s’expliquer par la densité du maillage ferroviaire (plus de 3000 gares en France et 30 000 kilomètres de rails), il existe un autre poste de dépense important : la rénovation du réseau, qui représente 27,5% des financements publics. Même si selon un rapport de deux sénateurs (Hervé Maurey et Stéphane Sauterel) et l’avis d’experts, la part accordé à la rénovation du réseau est encore insuffisante. Enfin, 18% de cette subvention, soit un peu plus de 3 milliards, sert à payer les retraites des cheminots.

Malgré l’aide de l’État, le contextuel actuel — crise énergétique, inflation, etc. — aura un impact sur le prix des billets. Comme l’a annoncé la SNCF, dès le 10 janvier 2023, les tarifs augmenteront de 5% en moyenne. Dommage que les Français ne puissent pas stocker des billets de train avant l’inflation

Transport en commun

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !