Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    Surfers houses

    Une maison de plage éphémère, qui va et vient comme une vague

    L’habitat non-invasif est l’un des nouveaux enjeux de l’aménagement du territoire. Des architectes italiens ont ainsi imaginé des maisonnettes temporaires sur pilotis. Plus besoin d’aller à la plage, vous y vivez déjà !

    Ce n’est pas un scoop, mais l’aménagement des littoraux touristiques est rarement heureux. Le tout-béton fait loi, transformant les fronts de mer en façades grisâtres. Occupées tout l’été, la plupart de ces habitations sont souvent vides le reste de l’année. Il est donc grand temps de repenser l’habitat touristique.

    Une jetée de maison en bois. Le cabinet d’architecte Barberio Colella ARC propose une solution saine : un village temporaire constitué de pavillons en bambou et en bois recyclé. Les unités d’habitation sont modulables à l’envie. Elles peuvent former une jetée sur l’océan grâce à un plancher les reliant les unes aux autres, à perte de vue. À l’étage supérieur, chaque résidence dispose d’une chambre, une cuisine et une salle de bains, pour une surface totale de 30m3. Mais après tout, vous êtes là pour l’océan, non ?

    Construction réversible sans trace. Ce projet, baptisé Lanterns Sea Village, a été initialement pensé pour l’aménagement du littoral de Tarifa, en Espagne, visant à offrir aux surfers (nomades par essence), des logements agréables pour la durée de leur ride. Par leur caractère provisoire et leurs matériaux éco-responsables, ces pavillons auraient un impact minimal sur l’environnement. Une fois la saison touristique achevée, ils peuvent être démontés et recyclés. Le site retrouverait alors sa beauté virginale. Comme une empreinte de pas sur le sable, lavée par la mer…

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.