Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Depuis 25 ans, ce couple reboise une petite région de l’Inde

    En inde, Pamela et Anil ont acheté des terres abîmées par l’industrie humaine et se sont fixé pour mission de les régénérer. Le résultat aujourd’hui, c’est ce sanctuaire pour la faune et la flore où la Nature a retrouvé sa vitalité.

    Pamela Gale et Anil Malhotra se sont rencontrés et mariés dans les années 60 aux États-Unis. Lors d’un voyage en Inde pour les funérailles du père d’Anil, le couple est choqué par la situation catastrophique de la nature. « Il y avait tellement de déforestation, le lobby de l’industrie du bois gouvernait et les rivières étaient polluées. Tout le monde s’en fichait », explique Anil au India Times. D’autres se contenteraient de s’offusquer ; tous deux choisissent de retrousser leurs manches : « Nous avons alors décidé d’agir et de remettre en état la forêt. »

    Les graines de l’amour. En 1991, le couple commence par acquérir un terrain de 22 hectares stériles dans le Karnataka, un état au sud-est du pays. Petit à petit, ils achètent d’autres parcelles rendues arides par la culture intensive de riz, de café ou de cardamome, jusqu’à se constituer une réserve de 120 hectares. Sur chaque lopin de terre, Pamela et Anil plantent des espèces indigènes permettant à la flore de se régénérer. Miracle : la nature fit son œuvre et repris de plus belle. « Sont apparus d’abord des herbes de plus en plus épaisses, se souvient Pamela pour CNN. Après, de petits arbustes et, avec eux, les insectes. Ensuite, les arbres. Et avec les arbres, des singes et des éléphants… »

    Jardin d’Eden. Aujourd’hui, la région est devenue un havre de verdure. Tigres du Bengale, léopards ou cerf axis : près de 200 espèces animales et végétales menacées ont fait leur retour. Cette réserve, baptisée SAI (Save Animals Initiative), est devenue la première initiative privée de ce genre en Inde. L’action du couple américano-indien s’est vue couronnée de lauriers amplement mérités : l’ONU considère la SAI comme l’un des meilleurs « hot spot » du monde pour la biodiversité et Pamela Gale a reçu le prestigieux Stree Shakti Puraskar, un trophée récompensant les femmes exceptionnelles. Qu’importent les honneurs, Pamela et Anil tirent leur satisfaction de ce cadeau fait à la nature : « Nous ressentons tous deux un immense bonheur lorsque nous nous baladons dans le sanctuaire. »

    www.saisanctuary.com

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.