Plus de jus ? Prenez mon éolienne cerf-volant !
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Plus de jus ? Prenez mon éolienne cerf-volant !
Henri Presson |  19.01.2017
Plus de jus ? Prenez mon éolienne cerf-volant !

Les éoliennes aéroportées ont le vent en poupe. Les Bordelais de KiteWinder l'ont compris dès 2014 et se démènent depuis pour l’imposer comme la nouvelle source d’énergie nomade et écolo. Rapide survol de leurs innovations.

Regarder en l’air. Dites adieu aux grands mats moches, il est temps de lever le nez et sortir son anémomètre. Justement, dans le Fablab de l’IUT de Bordeaux, la startup KiteWinder met actuellement au point l’Autokite. Cette petite éolienne intégrée à un cerf-volant sera capable de voler à une altitude de 50 à 1000 mètres. Elle pourra ainsi capter les vents de haute altitude, plus puissants et plus constants que leurs camarades de basses altitudes. L’énergie sera ensuite acheminée par câble à une station au sol. Démonstration.

Autre innovation : pas besoin de pilotage pour voler. Si le vent faibli ou si une tempête arrive, la station ramène automatiquement la voile au sol. L’entreprise annonce même être en pourparlers avec la mairie de Lacanau pour embarquer un routeur sur l’un de ses cerfs-volants et arroser de wifi les plages de la commune.

Autant en emporte le vent. Un second modèle, le Kiwee One, a la particularité d’être extrêmement mobile : le matériel, d’un poids inférieur à 2 kg, se range dans un sac à dos et peut se déployer en cinq minutes. L’entreprise KiteWinder commercialisera en mai prochain — via un crowdfunding — ce produit idéal pour le camping sauvage… Quoique pas très discret.

 

électricité Eolien startup

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire