Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    En 2025, les voitures électriques se rechargeront toutes seules

    Dans 5 ans, le niveau d’autonomie des voitures nous libérera enfin de cette corvée consistant à trouver une station de recharge.

    La queue. On le sait, si on veut couper le cordon avec les énergies fossiles, il faut développer un réseau de stations suffisant pour accueillir plus de voitures électriques. Sauf que plus il y aura de ces véhicules, plus il y aura de queue à la recharge donc d’attente. Que faire ? Multiplier encore le nombre de bornes représente un investissement gigantesque en matière d’infrastructure et un impact massif sur l’environnement. Des ingénieurs automobiles coréens se sont penchés sur la question et ils estiment que l’on pourrait éviter cette dépense en développant la recharge asynchrone.

    Va te charger. Leur solution consiste à envoyer les voitures se charger elles-mêmes dans la station la plus proche où une borne est disponible. Si l’on équipe les stations de systèmes de recharge par induction, plus besoin de manipuler les prises. Une simple application servira alors à détecter le point de recharge qui convient le mieux (puissance, temps d’attente…) et y envoyer sa voiture.

    Ensuite, c’est l’autonomie de conduite de votre voiture qui fera le travail, en guidant titine jusqu’à sa prise électrique. Une fois chargée à bloc, l’utilisateur est notifié que son véhicule est disponible, et la voiture ira se garer à proximité de sa position sans avoir à attendre.

    Dès 2025 et sans gaspillage. Pour ce type de trajets sans conducteur à bord de l’habitacle, le quatrième niveau d’autonomie est nécessaire. Ce qui signifie qu’il faut attendre 2025 pour voir apparaître la fonction d’auto-recharge. On peut même imaginer d’accélérer un peu les choses, en déposant son véhicule à un voiturier autonome qui l’emmènera à la station.

    Se débarrasser de la recherche de station et de l’attente dans la queue est déjà tentant, mais cette innovation a d’autres avantages. Elle pourrait précipiter la transition électrique sans attendre de nouvelles batteries ou super-chargeurs, et mettre fin à un gaspillage énergétique lourd. Aujourd’hui, le fait de laisser sa voiture en charge plusieurs heures fait que les usagers partent en laissant leur véhicule branché… trop longtemps, pour rien.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Les bons plans de Détours

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.