Dès 2020, cette moto volante fendra le ciel à 90km/h
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Dès 2020, cette moto volante fendra le ciel à 90km/h
Hilaire Picault |  30.08.2018
Dès 2020, cette moto volante fendra le ciel à 90km/h

Uber compte sur la voiture volante pour remplacer ses taxis ? Les Canadiens d’Opener voient la leur comme une moto : monoplace, tout terrain, que du plaisir.

Pretty fly (for a white guy). Plus proche du drone que de l’avion, la BlackFly possède deux ailes de pleine longueur, à l’avant comme à l’arrière. Quatre rotors sur chacune assurent le vol avec fluidité si l’on en croit la vidéo, permettant même d’envisager des figures en vol stationnaire. Aucune roue toutefois, preuve que l’engin n’a pas prévu de traîner sur le plancher des vaches.

Goéland-drone. S’il se pilote comme un gros drone, ce multicopter se poserait plutôt comme un goéland, le ventre bombé en avant. Une spécificité qui, ajoutée au remplacement des portières par un cockpit étanche, lui permettrait selon ses concepteurs d’amerrir. Côté performance, la fiche technique vante un véhicule pouvant atteindre 125 km/h, mais il ne tiendrait guère plus de 60 km en vitesse de croisière – à un peu plus de 90 km/h. La bonne nouvelle est que la recharge de cette petite batterie se fait en moins d’une demi-heure.

Autopilote. La conduite se veut intuitive mais Opener – qui vient de décrocher son certificat pour voler aux USA – exige un brevet de pilote des futurs clients et proposera des leçons avant de remettre les clés de l’aéronef. En cas de pépin, no stress : un bouton enclenche l’autopilote pour vous ramener au point de départ.

Décollage vertical, figures en vol et potentiellement amphibie, le tout pour le prix d’un SUV.

Les Canadiens insistent sur le fait que la vidéo montre un modèle fini et non un prototype, résultat de 1400 vols d’essai. Ce qui signifie que la mise en vente pourrait advenir dès fin 2019, du moins aux États-Unis où Opener propose une version bridée. Le tarif n’est pas donné mais serait équivalent à celui d’un gros SUV. Au moins, on sait qu’il ne consommera pas autant.

Canada voiture individuelle Voiture volante

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire