En 2018 on arrête le porno sur Internet : ça pollue la planète
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
En 2018 on arrête le porno sur Internet : ça pollue la planète
Mehdi Karam |  31.12.2017
En 2018 on arrête le porno sur Internet : ça pollue la planète

En 2016, 92 milliards de vidéos étaient visionnées sur Pornhub par quelque 23 milliards d’utilisateurs. Si cette surconsommation du porno fait les affaires du site, elle coûte cher à notre planète. Sortez les p'tits mouchoirs.

11 000 ampoules. Sur l’ensemble de l’année 2016, le géant du web Pornhub consommait à lui seul 5,96 millions de kWh. Soit de quoi assurer l’alimentation de 11 000 ampoules sur une année. Si ce chiffre colossal symbolise d’une part la surconsommation de contenus pornographiques, il laisse songeur quant à l’impact du porno sur notre environnement — et surtout à l’impact carbone que laisse Pornhub, que l’on imagine gigantesque.

Et encore, ce portail n’est qu’une goutte dans l’océan du porno virtuel. Avec ses 1,9 milliards d’utilisateurs uniques sur 2016, le discret xHamster doit lui aussi laisser une charmante souillure.

Addiction. Même s’il a été prouvé par Kevin Majeres, professeur à Harvard, que le porno détériore notre cerveau en portant considérablement atteinte au mécanisme du désir sexuel, il nous faut trouver comment l’empêcher de détruire notre planète ? D’autant plus rapidement que la surdose de dopamine que cette pratique provoque résulte en une addiction dont les virtuoses de la paluche ont du mal à se débarrasser… Ironiquement, la seule solution à ce jour a été proposée par… Pornhub.

Plante-moi un arbre. Le 25 avril 2014, le site lançait sa campagne « Give America Wood », qui promettait de planter un arbre pour chaque centaine de vidéos visionnées. Depuis, plus rien. Quitte à jouer la carte de la bienfaisance et de l’humour cra-cra, autant le faire pour la planète et créer une initiative plus annuelle qu’éphémère, non ? Change pas de main, Pornhub. Ou alors on se remonte les manches (sic) et on s’y met nous-même ?

Pour ceux qui ont envie de se salir les mains pour de vrai, on peut aussi planter des arbres ici.

porno sexe web

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire