Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Dans 20 ans, nos voitures n’auront plus de pédale de frein

    C’est en tout cas ce qui se profile pour les véhicules électriques. Mais rassurez-vous, vos voitures seront toujours aussi sûres.

    Le plein à chaque stop. Contrairement aux voitures à moteur thermique, les électriques ont cette particularité d’être équipées d’un moteur qu’on pourrait qualifier de réversible. Explications : quand celui-ci est alimenté en courant par la batterie, il génère une force de traction qui fait avancer le véhicule. À l’inverse, la force générée par le freinage produit de l’énergie cinétique.

    Sur de nombreux véhicules – voitures mais aussi scooters ou vélo – cette électricité créée par l’action du freinage fait le trajet en sens inverse, du moteur vers la batterie, ce qui permet de régénérer un peu celle-ci au passage. Mais ce n’est pas le seul avantage de ce dispositif.

    Si j’accélère pas, c’est que je freine. Par un effet de levier, cette production d’énergie cinétique de la voiture qui ralentit joue aussi un rôle de frein comparable à ce qu’on appelle le frein moteur sur nos voitures traditionnelles. Autrement dit, dès que vous levez la pédale d’accélérateur, plutôt que d’être simplement en roue libre, le frein moteur se met automatiquement en action. Sur les derniers modèles électriques des constructeurs, il est possible de prédéterminer soi-même la force de ce frein moteur nouvelle génération.

    Or, c’est là la dernière mode : de plus en plus de constructeurs configurent par défaut un frein moteur électrique très fort, allant jusqu’à 70% de la puissance disponible d’accélération. Il est bien sûr possible de choisir de revenir à une option roue libre plus classique, mais la vérité, c’est que la majorité des utilisateurs semble s’en accommoder parfaitement avec une conséquence pas anodine. Cela permet de ne pas avoir à poser le pied sur la pédale de frein dans 90% des cas de ralentissements.

    Avec deux avantages au bout du compte : un freinage forcément plus rapide et efficace en cas de situation de danger, et la possibilité, à terme, avec les systèmes d’aide à la conduite toujours plus sophistiqués, que la pédale de frein disparaisse pour de bon avec la généralisation des voitures électriques. On en verserait presque une petite larme…

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.