Prothèses : l’impression 3D n’y va pas de main morte
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Prothèses : l’impression 3D n’y va pas de main morte
Joseph de Carme |  16.02.2017
Prothèses : l’impression 3D n’y va pas de main morte

Des prothèses imprimées en 3D pour des enfants handicapés, pour un coût d’une vingtaine d’euros : voilà une vraie révolution médicale ! Et on la doit à des makers turcs !

Changer la vie des enfants. Attraper un verre, tenir une corde à sauter, conduire un vélo ou faire ses lacets. Des gestes simples, anodins. Pourtant, pour beaucoup d’enfants victimes d’amputation ou nés avec des malformations, c’est impossible. Enfin, ça, c’était avant l’explosion de l’imprimante 3D et l’initiative de l’association Robotel en Turquie. Grâce à l’ingéniosité de bénévoles pleins de ressources et de générosité, elle vient de mettre au point une prothèse imprimée en 3D pour enfants :

Difficile de grandir. Les prothèses pour enfants ont toujours été un casse-tête : très onéreuses, elles sont aussi constamment rendues obsolètes parce que leur corps évolue. Résultat, dans les pays en voie de développement, ces pauvres bambins attendent bien souvent d’atteindre l’âge adulte avant d’enfin étrenner leur première prothèse.

Prix en carton et moral d’acier. C’est en cela que l’initiative de Robotel est révolutionnaire : cette prothèse en plastique est presque réalisable instantanément ! Une vingtaine d’heures pour imprimer les pièces, encore deux ou trois pour les assembler et c’est une nouvelle vie qui commence. Autre avantage des prothèses enfantines, elles permettent de faire travailler les muscles, en prévision du jour où ils acquerront leur prothèse définitive d’adulte.

Serrer les coudes. À ce jour, Robotel a équipé une douzaine d’enfants de son invention, mais la cadence devrait s’accélérer. Surtout, l’association fait partie du réseau E-NABLE, un groupe international de 8 000 geeks et bénévoles qui s’affairent à inventer les meilleures prothèses de main uniquement avec de l’impression 3D. La prothèse turque devrait du coup essaimer aux quatre coins du monde. High five !

Pour suivre l’aventure de Robotel, leur site : robotel.org

enfants Impression 3D Prothese

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire