Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Retrouvez l’appétit entre collègues, avec une bonne app’

    En entreprise, on s’entend avec quelques collègues ; les autres on ne les voit même pas. Pour rapprocher les collaborateurs et favoriser des échanges internes, l’app’ Never Eat Alone ramène tout le monde à table. Rencontre avec ces déboucheurs d’appétit.

    Le sel de la vie. Le bonheur en entreprise tient à peu de choses finalement. Pas besoin de rébellion contre le chef de service, il suffit simplement de se retrouver autour d’une table et de discuter. C’est du moins ce que ce sont dit les créateurs de l’app’ Never Eat Alone, qui permet aux employés des grandes entreprises d’organiser facilement des déjeuners avec des collègues qu’ils ne connaissaient même pas, et de découvrir les autres sous un jour nouveau. Soudain, votre boîte de quatre étages devient aussi friendly qu’une startup de la baie de San Francisco ! Paul Dupuy, son cofondateur, nous a raconté comment on peut vraiment se rapprocher entre la poire et le fromage.

    Concrètement, qu’apporte votre application au jour le jour ?

    Never Eat Alone permet aux collaborateurs des grands groupes de facilement rencontrer leurs collègues par département, par bureau (si vous allez dans une autre ville) ou même par centres d’intérêts communs. Un bon moyen de briser les barrières et d’intégrer facilement les nouvelles recrues. Surtout, cela favorise une culture interne plus ouverte, le partage de connaissances.

    Comment avez-vous pris conscience de ce besoin en entreprise ?

    Marie Schneegans, la cofondatrice, a effectué à l’âge de 21 ans un stage chez UBS en Suisse. Malheureuse et isolée dans cette boîte très formelle, elle a commencé à frapper aux portes des bureaux pour proposer aux gens de déjeuner. Franc succès puisqu’elle a même fini par déjeuner avec le CEO. Nous avons décidé de créer une application qui répliquerait cette idée pour dépasser la timidité et faciliter les invitations. Nous l’avons lancée en décembre 2015 dans quelques grands groupes à La Défense. Maintenant nous comptons plus de 50 clients parmi lesquels BNP Paribas, Société Générale, Air France, Engie, Areva, Vinci ou Allianz. Que des grands groupes, mais c’est dans notre ADN.

    Votre but était-il de faciliter la gestion des déjeuners ou de renouveler les rapports humains entre collègues ?

    Clairement, le déjeuner est seulement un prétexte. Le but profond est de changer la manière dont les grandes entreprises fonctionnent en interne, d’aider les grands groupes à être plus fluides et plus ouverts. De nombreuses études le prouvent, le déjeuner est le moment le plus propice pour que des collaborateurs se rencontrent et renforcent leurs liens.

    « Notre mission est claire : aider les employés des grandes entreprises à être mieux connectés et plus heureux au travail.« 

    Était-ce une évidence qu’en France, l’innovation en entreprise devait d’abord passer… à table ?

    Clairement, c’est quelque chose qui parle aux Français, bien plus qu’ailleurs. Et c’est souvent comme cela qu’on commence les interactions avec nos clients : nous les invitons à déjeuner.

    Avez-vous des retours concrets d’expériences où l’application aurait permis des rencontres impossibles ou de lancer des projets transversaux ?

    Toutes les actions qui se passent dans l’app’ sont anonymes et confidentielles mais nous recevons des e-mails de témoignages comme : « Never Eat Alone a changé mon service » dans une grande société d’assurance ou « enfin, les gens se parlent chez nous« . Nous allons continuer dans cette direction : de plus en plus d’entreprises considèrent qu’apporter des services sur le lieu de travail à leurs salariés est une priorité, mais l’accès à ces services n’est pas toujours facile. Nous pensons avoir une très bonne solution pour contribuer à améliorer le bien-être des collaborateurs.

    Sautez le cap, faites une place à un collègue demain midi : nevereatalone.io

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.