Pour 1400 € par mois, devenez chauffeur de voitures-radars (et faites-vous insulter)
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Pour 1400 € par mois, devenez chauffeur de voitures-radars (et faites-vous insulter)
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  24.09.2018
Pour 1400 € par mois, devenez chauffeur de voitures-radars (et faites-vous insulter)

Une société a publié des offres d’emploi pour trouver des conducteurs un peu spéciaux : demain, ce sont eux qui vous flasheront.

Les radars-privés arrivent. Après un appel d’offre de la Sécurité routière en début d’année pour trouver une flotte de voitures-radars privées, quelques tests ont eu lieu au printemps, notamment à Évreux. Les véhicules sont presque prêts – il y en aura 26 à terme, en 2020, et ils tourneront dans toute la France. Mais, pour passer la seconde, il faut maintenant des chauffeurs. La société Mobiom, prestataire qui opérera les contrôles, a donc lancé les recrutements.

« Les kilomètres ne vous font pas peur », dit l’annonce. Les protestations des autres conducteurs non plus, de préférence.

1400 € pour se faire insulter au volant. Les annonces, publiées sur leur site, évoquent des postes en CDI et un salaire de 1800 euros brut (donc vous pouvez compter toucher 1400 euros par mois en net) pour sillonner les routes de toute la région normande au volant d’une voiture de tourisme. Beaucoup de kilomètres sont à prévoir et à des horaires très variés – jour, nuit, week-end…

10 points sur son permis de conduire. Les conducteurs doivent être « rigoureux », avoir un casier judiciaire vierge, au moins trois ans de permis de conduire et encore au moins 10 points dessus. Les radars sont autonomes — détectant les immatriculations, les panneaux et la position afin de connaitre en permanence la vitesse autorisée —, il n’y aura donc pas à les manipuler. Tout ce que vous avez à faire, c’est de suivre les itinéraires des tournées prévues et observer les regards haineux des conducteurs éblouis par le flash. Voilà qui ne va pas assainir l’ambiance sur les routes. Mais, c’est toujours mieux que de confier cette tâche à un robot, non ?

Radar Sécurité routière

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire