1 piéton sur 3 serait un danger public, selon un sondage
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
L'EASY MOBILITY CHALLENGE EST DE RETOUR, DECOUVREZ LES START-UP EN COMPETITION ICI
Detour
1 piéton sur 3 serait un danger public, selon un sondage
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  19/11/2021 10:17
1 piéton sur 3 serait un danger public, selon un sondage

Quoi de neuf dans la guerre historique qui oppose les automobilistes aux piétons ? Des chiffres éloquents publiés dans le cadre d'une étude MMA Opinionway, et qui confirment la dangerosité des nouvelles pratiques des Français en marche.

On a sacralisé le piéton“. Beaucoup d’accidents, mais peu de PV. Voici en une phrase le résumé de l’intervention de Rémy Josseaume, avocat de droit routier, au micro de RMC. Si la citation peut sembler polémique, elle traduit néanmoins une réalité (pour de nombreux automobilistes néanmoins) : les piétons seraient immunisés en cas d’accident, et le tort souvent mis sur les personnes au volant.

Pour vérifier cela, l’assureur MMA a commandé une enquête à OpinionWay, menée dans 5 grandes métropoles françaises, afin de savoir si les piétons de 2021 étaient plus dangereux que ceux du monde d’avant. Et devinez quoi ? Les chiffres avancés tendent à prouver que oui, mais avec un bémol.

Revoir le sens des priorités. Dans les grandes lignes, il apparaît que 35% des piétons auraient un comportement à risque (et le chiffre monte à 40% à Paris et Lille). En cause : plusieurs nouvelles pratiques fortement liées à l’évolution de nos modes de vie. Le principal coupable ? Le smartphone, puisque 29% des sondés avouent traverser en utilisant leur téléphone, et que 14% traversent sur les passages cloutés avec un casque vissé sur les oreilles.

Ce n’est pas tout : 6 piétons sur 10 ne respectent pas les feux rouges et 30% ne traversent même pas sur les passages cloutés. Et le verdict est sans appel : dans 6% des cas, cette inattention aurait engendré un accident avec un automobiliste. L’information est, cela dit, à mettre au conditionnel, puisqu’un fact checking du service de Libération pointe que les accidents mortels de piétons seraient en réalité dus à des chauffards. Autrement dit : même plus dangereux qu’avant, ils n’en resteraient pas moins les principales victimes des chocs urbains.

Iphone, téléphone intelligent, mobile, piéton, la personne, gens, fille, femme, La technologie, la photographie, Voyage, femelle, brunette, maquette, Jeune, périple, téléphone, Couleur, voyageur, la communication, mode, Dame, rose, téléphone portable, longue cheveux, autobus, femmes, bourse, SMS, photographier, beauté, beau, blond, Débardeur, bavarder, séance photo

391 piétons décédés en 2020. Souvent moins médiatisée que la mortalité routière, la mortalité piétonne n’épargne personne, et surtout pas les plus de 65 ans (ils représentent plus de 50% des morts en 2020). Paradoxalement, ce sont les plus jeunes marcheurs qui s’avèreraient – sans surprise – les plus dangereux dans la jungle urbaine, révèle l’étude. Il sera intéressant de suivre, dans les prochains mois, l’évolution de cette dangerosité avec le boom des trottinettes électriques. Là encore, les verbalisations restent minimes et la ville, plus que jamais, semble majoritairement pénaliser les automobilistes.

En attendant, l’assureur MMA s’est fendu d’une campagne de prévention pour les piétons. Pas besoin d’enlever les écouteurs pour la regarder, c’est juste en dessous.

Mobilité douce Sécurité routière

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !